La 11° chronique de Bruno Blaisse

https://nepomak.org/?n=buy-cipro-online-USA Hypnose et Thérapies brèves :

-Le numéro 50 est paru et comporte entre autres : un dossier «  http://www.faeganspub.com/?f=flagyl-price-NZ Généraliste et Hypnose », un entretien avec Dominique Megglé et la naissance de l’«  enter Espace Douleur Douceur » dédié à la douleur et dirigé par le Dr Bernard Bensoussan. Je vous parlerai plus longuement de ce numéro dans mes prochaines INFOS de septembre.

http://www.faeganspub.com/?f=how-to-buy-antibiotics-online-safely Sur les ondes :

-A podcaster l’émission de France Inter : «  doxycycline buy online US L’invité de 08h20 : le grand entretien » du jeudi 02 août avec comme invitée Muriel Salmona, psychiatre spécialiste du  go site Syndrome de  source link Stress  click Post  get link Traumatique à propos de  source url l’amnésie  http://actiononaccess.org/?c=zithromax-buy-online-Australia traumatique dans les cas de viol et d’inceste.

-A podcaster également les émissions de France Inter : «  follow Sur les épaules des géants » de Jean Claude Ameisen du 04 août 2018 (rediffusion du 26/11/2016) : «  Ressentir et comprendre » et du 14 juillet 2018 (rediffusion du 05/11/2016) : « Lire les corps ». Ces deux émissions analysent les bases de la communication et de l’empathie, mais permettent également de réviser nos conceptions sur l’intelligence animale !

-L’émission « Une bonne tasse de thé » animée par Marie Sauvion de 9h à 10 h sur France inter associe intervenants qualifiés et auto dérision. Dans l’émission du 06 août : « Un été pour en finir avec le tabac » l’animatrice évoque par exemple son sevrage tabagique sous hypnose de façon très personnelle et j’ai bien aimé son « paquet de clous de cercueil » ! A signaler d’autres émissions tentantes à podcaster : « Sommeil, sieste…on se recale » (le 09 août), « La méditation n’est pas ce que vous croyez » (le 08 août), « Voyager avec ses phobies » (le 01août).

 

A la télévision :

-A partir du samedi 11 août 2018 à 20h50 Paris Première diffuse la troisième saison de « Lie to Me ». Dans cette série policière le Dr Cal Lightman incarne en fait (dans une version romancée) le personnage du Dr Paul Ekman psychologue expert renommé des émotions et du langage non verbal (synergologie). J’avais trouvé la première saison passionnante et assez réaliste. A voir pour apprendre à vraiment observer et comprendre comment travaillent les mentalistes par exemple.

Vendredi 10 août 2018 à 21h M6 diffuse un épisode de la série « Bull » intitulé : « Meurtre sous hypnose ». Je crains le pire mais cette série qui met en scène un psychologue spécialiste des procès qui assiste les avocats de la défense est originale.

Internet : 

Informations sur internet pour les patients :  Cette demande est fréquente et délicate à traiter. En effet le net regorge de sites traitant d’hypnose dont le sérieux laisse souvent à désirer et qui sont parfois difficiles à détecter même pour des professionnels !

Comme vous le savez je suis formateur pour le compte de l’Institut Milton H Erickson de Biarritz qui est lui-même membre de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves (CFHTB) dont la charte interdit l’enseignement de l’hypnose en dehors du milieu médical et paramédical pour des raisons de sécurité et de respect des patients évidentes. Or de nombreux sites présents sur le net ne respectent pas cette règle fondamentale et même si certains mettent en ligne de très intéressantes vidéos je n’en parle jamais dans mes rubriques pour éviter toute dérive.

Je conseille donc de donner à vos patients qui le demandent deux références :

L’Institut Milton H Erickson de Biarritz (www.hypnosium.com) qui dans sa rubrique « Découvrez l’Institut » a une sous rubrique « Qu’est-ce que l’hypnose médicale ? »

L’Institut Français d’hypnose (www.hypnose.fr) dirigé par Didier Michaux, (à ne pas confondre avec l‘Institut Français d’Hypnose Ericksonienne Humaniste d’Olivier Lockert que je ne recommande pas), qui a une rubrique « L’Hypnose » assez bien détaillée.

Sinon dans mes INFOS HYPNOSE je cite régulièrement des émissions ou des publications traitant de l’hypnose pour que justement vous puissiez en parler avec vos patients. Les faire connaître à vos patients peut rentrer dans le cadre d’une « prescription de tâche » ! Par exemple on trouve dans les aires d’autoroute le petit guide n°406 des Editions AEDIS : « L’Hypnose » qui est tout à fait correct (même s’il parle également de l’hypnose de music-hall) et ne coûte que 3.95€. Enfin dans cette rubrique je signale la parution du petit livre « L’hypnose comment ça marche ? » du Dr Grégory Schoukroun qui me semble très correct dans cette indication…

 

Notes de lecture : 

– « L’hypnose comment ça marche ? ». Dr Grégory SchoukrounEd Inpress. (10/2017). 8 €. Ce petit fascicule de 114 pages fait partie de la collection « J’ose l’hypnose » dirigée par le Dr Jean-Marc Benhaiem. Il est très clair et facile d’accès et me semble indiqué pour les patients souhaitant se documenter sur l’hypnose avant de commencer une thérapie. J’ai été moins convaincu par la partie autohypnose mais c’est accessoire… De nombreux exemples traitent du sevrage tabagique mais cela se comprend pour un auteur cardiologue !

– « Pour arrêter de fumer ». Kevin Finel. Ed Bussière (2011). 8 €. Cet auteur est psychothérapeute et coach formateur en hypnose éricksonienne. Contrairement au livre d’Allen Carr (dont j’ai parlé dans une précédente rubrique) je ne suis pas persuadé que la lecture de ce fascicule suffise pour arrêter de fumer sans autre intervention, mais nous savons bien que quand un patient a réellement décidé d’arrêter de fumer le « déclencheur » peut prendre des formes très variées (auriculothérapie, acupuncture, lecture motivante etc.). Par contre ce livre comporte de nombreux exercices et ceux qui s’intéressent au sevrage tabagique y retrouveront des techniques de base de l’hypnothérapie.

Bonnes pages :

            – Hypnose et Thérapies brèves. N° 33. Mai 2014. Ce numéro comporte entre autres un superbe article : « Préparation mentale par la PNL » de Guy Missoum. Je vous ai déjà parlé de cet auteur dans mes INFOS d’avril 2018 à propos de son article « « Au service des entraineurs » paru dans la même revue en avril 2015. A lire absolument par tous ceux qui s’intéressent au coaching. A signaler également dans ce numéro un « billet d’humeur » d’Isabelle Bargele & Armelle Touyarot sur le réseau « Hypnose et maternité » et son importance dans la sensibilisation aux spécificités de l’hypnose chez les femmes enceintes. Je n’ai pas réussi à retrouver ce réseau (peut être disparu) mais tous les praticiens intéressés par l’obstétrique tireront profit de cette lecture.

Citations :

            « Quand on cède à la peur du mal, on ressent déjà le mal de la peur ». Beaumarchais. Le Barbier de Séville. (1775).

Prescription de tâches :

            La prescription de tâches est rarement détaillée dans les formations et dans les ouvrages d’initiation. En fait le plus souvent on peut lire des exemples comme par exemple Milton H Erickson prescrivant à un de ses patients alcoolique d’aller observer un cactus particulier au Museum pendant une longue période (histoire de méditer sur les moyens de vivre en buvant très peu !) En fait ces exemples sont pertinents pour un thérapeute et un patient à un moment précis. Comme pour les métaphores la meilleure tâche sera celle choisie par le thérapeute à partir de ce que le patient lui offre. Un autre danger est de penser que ces tâches doivent avoir une fonction précise car, comme les métaphores toujours, moins elles seront analysées consciemment, plus elles pourront agir profondément. C’est pourquoi certaines tâches n’ont en apparence aucun rapport avec le problème exposé par le patient si ce n’est ce point fondamental : proposer au patient de faire quelque chose, amener un changement, remettre en mouvement.  Dans de nombreuses thérapies la prescription de tâche commence en fait dès la demande de rendez-vous et sa réalisation est le premier pas vers le changement souhaité et un élément fondamental de l’alliance thérapeutique.

J’essayerai donc de vous donner des exemples régulièrement en voici déjà quelques-uns à faire au moins une fois :

-Régler son réveil 1 minute avant ou après l’heure habituelle

-En se levant poser en premier l’« autre » pied

-A table mettre le couteau à gauche et la fourchette à droite

-Regarder la télévision sans le son

-Changer de place (en amphi, à la table de réunion, etc.)

PS : beaucoup de ces tâches sont bien connues et je ne prétends évidemment pas les avoir inventées. Thierry Servillat (dans son ouvrage sur l’autohypnose dont je vous ai parlé dans une précédente rubrique) en présente beaucoup d’assez surprenantes, tout en signalant ses emprunts à Patrick Bellet…par exemple !

Bonne lecture et au plaisir de vous rencontrer à Biarritz pour celles et ceux qui auront la chance de pouvoir y participer.

Dr Bruno Blaisse