La 10° chronique de Bruno Blaisse

augmentin interaction with dairy products Dans les kiosques :

follow url Soulager la douleurFigaro santé avril-mai-juin 2018. 6.90 €. Les articles sont assez brefs mais bien documentés et donnent une idée correcte de l’utilisation de l’hypnose.

https://nepomak.org/?n=buy-cipro-in-Canada-online Ces médecins qui apprennent à écouter les émotionsChristine Lamiable.Psychologies. Juillet 2018. 4 €. Cet article présente la «  cipro antibiotic to buy Médecine  https://nepomak.org/?n=metronidazole-price-UK narrative » que le Professeur François Goupy a réussi à faire intégrer au cursus de la quatrième année des études médicales de l’Université René Descartes à Paris. Cette technique permet aux soignants d’apprendre à mieux comprendre-ressentir ce que les patients vivent. On ne peut qu’encourager cette formation visant à développer l’empathie. A quand une formation obligatoire à la communication thérapeutique ?

azithromycin 500mg for sale Sur les ondes :

https://nepomak.org/?n=buy-flagyl-in-New-Zealand             -Sur les épaules de Darwin. France Inter. Jean Claude Ameisen. Vous pouvez podcaster l’émission du 14 juillet : «  go here Lire les corps » (rediffusion du 05/11/2016) sur l’empathie chez les primates et les enfants, ou la série de quatre émissions sur le see url sommeil du18/11 au 09/12/2017.

http://www.faeganspub.com/?f=buy-augmentin-375mg-Canada Classiques :

http://actiononaccess.org/?c=cipro-250mg-cost-UK             -Il suffit d’un geste. François Roustang. Ed Odile Jacob. (2003). 7.9 €.  Je vous avais parlé de ma précédente lecture du même auteur : «  watch Qu’est-ce que l’hypnose ? » où François Roustang définissait notamment la notion de « veille paradoxale ». Ici il définit la « perceptude » et explique également à quel point il est important d’être vide de tout projet pour accueillir le changement. Encore une fois il s’agit d’un ouvrage de profonde réflexion sur la thérapie (impossible à résumer en quelques lignes) qu’il faut savoir déguster à petites doses et relire fréquemment.

Notes de lecture : 

  • Les 50 règles d’or pour lâcher prise. Laurence DujardinLes mini Larousse. 3.9 €. Je n’ai pas réussi à me passionner et à vraiment « rentrer » dans ce petit livre que j’ai plutôt pris comme une introduction à une lecture d’un ouvrage plus détaillé.

Bonnes pages :

– « Comment aggraver ? » Guillaume Delannoy, Vania Torres-Lacaze & Annick Toussaint. Hypnose et Thérapies Brèves n° 38 août 2015. Quel plaisir de relire cet excellent article très détaillé sur la prescription paradoxale de l’aggravation du symptôme. Justement je prévois pour très bientôt une nouvelle rubrique : Prescription de tâches !

– « L’auto hypnose pour l’autonomie ». Elise Lelarge & Edith Hameon-Bezard. Hypnose et Thérapies Brèves n° 34 août 2014. Cet article découle de l’atelier d’auto hypnose collective animé par les auteures au congrès Emergences de 2014 à La Rochelle. Elles détaillent leur approche et montrent bien la dynamique de groupe. Elles proposent également des approches utilisables en individuel et remettent en situation des techniques « classiques » (5.4.3.2.1 de Yvon Dolan, focalisation sur les mains de Stephen Lankton, résolution de problèmes d’Ernest Rossi…) et le script d’une séance d’hypnose à deux voix pour une douleur chronique. J’ai adoré cet article et vais certainement utiliser leur « sonnette de comptoir » lors de mes prochaines formations !

« Mieux vivre avec un cancer ». David Ogez. Hypnose et Thérapies Brèves n° 34 août 2014. Cet excellent article détaille les bouleversements psychologiques provoqués par l’annonce d’un cancer (SSPT !) et l’évolution du regard du patient sur l’évolution de « sa » maladie. L’auteur insiste sur l’importance de permettre au patient de se remettre en mouvement (Cf François Roustang) et propose quelques solutions notamment à partir du travail sur les mains d’Ernest Rossi.

– « L’art du son en pratique facile ». Stéphane Ottin Pecchio. Hypnose et Thérapies Brèves n° 35 novembre 2014. Autant être franc en 2014 j’ai « sauté » la lecture de cet article tant il me semblait loin de ma pratique ! Erreur car cet article très intéressant et bien détaillé montre comment utiliser les sons et la musique en thérapie. Loin d’une pratique marginale une expérience passionnante qui peut enrichir la pratique de tous.