La 23° chronique de Bruno Blaisse

12 novembre 2019

Préambule :

Vous trouverez en pièce jointe le « Mode d’emploi » qui explique l’esprit de   chaque rubrique et la façon de l’utiliser au mieux.

Cette chronique représente mon opinion en toute indépendance et pour l’instant mon seul sponsor est l’éditeur Metawalk qui me fournit gratuitement l’abonnement et les anciens numéros de la revue « Hypnose et Thérapies brèves » et que je remercie chaleureusement.

Hypnose et Thérapies brèves : (podcast)

            Le numéro de novembre vient de sortir et déborde d’articles passionnants, je vous en parle le mois prochain.

Dans les kiosques :

            « Nos souvenirs c’est pour la vie ». Carnets de Science. #6. 12.5 €. (podcast). Toujours dans la revue trimestrielle du CNRS signalée le mois dernier, cet article de David Riccio et Pascale Gisquet-Verrier remet en cause le dogme de la consolidation des souvenirs et permet de mieux comprendre comment l’hypnose peut les modifier.

            « Les clés de l’anti-stress ». Psychologies HS. Octobre 2019. 6.9 €.          Ce numéro hors-série est intéressant et aborde de nombreuses techniques.    Le chapitre sur l’auto hypnose est rédigé parLise Bartoli (dont je commenterai bientôt le manuel) et propose 4 exercices classiques et simples. La présentation de l’EMDR par Stéphane Rusineck est assez sommaire et celle du training autogène de Schultz assez détaillée, mais les 6 mois d’apprentissage… assez rebutants ! Par contre j’ai bien aimél’Aïkithérapie, technique de respiration issue de l’Aïkido présentée par Jean-Philippe Desbordes : simple et facile à mettre en œuvre.

            « Réapprendre à dormir ». Santé magazine. Novembre 2019. 2.9 €. (podcast). Un dossier assez court mais correct avec quelques exercices intéressants comme le « coussin de calme » ou le « body scan » (bien connu) et un paragraphe de Jean-Marc Benhaiem sur l’auto hypnose… Dans le même numéro deux articles à noter sur la cigarette électronique et les violences gynécologiques.

  « Comment l’aider à dormir ». Parents. Novembre 2019. 2.2 €. (podcast). Cela fait un certain temps que je n’avais pas lu cette revue… et j’ai été agréablement surpris. L’article sur le sommeil est bien fait et très pratique et la rubrique « Nos kids à la loupe » aborde de façon très pratique des petits problèmes de la vie quotidienne comme « Sa première visite chez le dentiste ». Autre article intéressant : « Mais d’où vient sa peur de l’échec ? ».

            « Les bienfaits du peau à peau ». Parents avril 2019. 1.9 €. En fait ce numéro est offert avec celui de novembre. L’occasion de répéter les bienfaits du « peau à peau » sur l’attachement et le sommeil (à ce sujet vous pouvez toujours consulter gratuitement les vidéos de l’association Sparadrap (podcast), mais aussi sur le rôle de la tétine et la façon de la gérer. A lire également le témoignage de Virginie sur l’endométriose et les manques de l’écoute médicale…

            « Cerveau, mémoire et intelligence : de nouvelles découvertes ». Science du monde. Août 2019. 8.9 €. (podcast). Malgré une présentation un peu « tape à l’œil » et une impression en petits caractères cette revue trimestrielle qui présente de courts articles de haut niveau scientifique sur l’actualité de la recherche m’a bien plu. J’ai particulièrement remarqué les articles : « peut-on manipuler nos souvenirs ? » ou « le cerveau se repose-t-il parfois ? » (sur le fonctionnement du « réseau du mode par défaut »).

            « Spécial manipulation ». Psycho et développement personnel. 6.95 €. (podcast). Ce numéro spécial est couplé avec 78 fiches sur » L’estime de soi ». Autant les fiches sont décevantes, autant le fascicule est intéressant même s’il se contente de reprendre les chapitres du « Petit traité de manipulation » de Joule et Beauvois en les illustrant d’exemples pratiques (avec une approche plus orientée PNL que thérapie).

           « Spécial sommeil ». Culture sciences. Novembre 2019. 4.95 €. (podcast). Ce numéro spécial est extrêmement bien fait. Cette fois peu de « conseils pratiques » mais une revue scientifique des connaissances actuelles sur le sommeil et les rêves.

Radio-Podcasts :

            « Comment se créer de beaux souvenirs ». France Inter. Grand bien vous fasse. Jeudi 10 octobre 2019. (51 mn). (podcast). Une belle émission sur la mémoire avec Meik Wiking, Alice Gomez & Claire Martin  .

            « Violences gynécologiques : mea culpa des médecins qui lancent un label qualité pour les maternités ». France Inter. Vendredi 18 octobre 2019 (podcast). Je vous avais signalé le documentaire d’Ovidie sur ce thème : « Tu enfanteras dans la douleur » (podcast) et indiqué à quel point j’avais été choqué par l’attitude de certains de mes confrères… Mais il ne faut pas désespérer et accepter de se laisser surprendre par les changements aussi rapides et inattendus qu’heureux proposés par le Collège National des Gynécologues Français !

            « Stress : dangers et solutions ». RTL. On est fait pour s’entendre. (podcast). (34 mn). L’émission de Flavie Flament du vendredi 11 octobre 2019 reçoit le magazine Psychologies pour leur numéro hors-série sur le stress.

            « La douleur : mieux la comprendre pour mieux la soulager ». France Inter. Grand bien vous fasse. Mercredi 23 octobre 2019. (51 mn). (podcast) L’émission reçoit Martin Winckler, médecin écrivain, et Alain Gahagnon, médecin algologue, auteurs du livre : « Tu comprendras ta douleur ». (podcast).

            « Les relations d’attachement, la sécurité affective et le bien-être des enfants ». France Culture. Lundi 21 octobre 2019. (49 mn). (podcast). Remise à jour d’une conférence de mai 2019 deFabien Bacro maître de conférence à l’UFR de psychologie de l’Université de Nantes.

A la télévision :

            « Sommeil, prenez soin de vous ». France 5. Mardi 22 octobre 2019. (podcast). (92 mn). Disponible jusqu’au 21 11 2019. Excellente émission de Michel Cymes qui à partir d’exemples concrets pris en charge par des spécialistes brosse un large tour d’horizon du sommeil, de ses troubles et de leur prise en charge ou de son optimisation (comme les Techniques d’Optimisation des Potentiels des militaires). Intéressant du début à la fin.

« Un pour un ». France 2. Lundi 28 octobre 2019 22h55. (60 mn). (podcast). Disponible jusqu’au 28 11 2019. Ce documentaire de Thierry Bellanger s’intéresse à l’association « Relais Ile de France » qui prend en charge des personnes autistes et a servi de modèle au film « Hors normes » sorti en salle mercredi 23 octobre 2019.

            « Migraine : et si on essayait l’hypnose ?». Allô docteurs. France 5 Mardi 22 10 2019 (25 mn). Disponible jusqu’au 25 11 2019. (podcast). Emission avec le Dr Carole Séréni, neurologue et petit reportage sur l’utilisation de l’hypnose par le Pr Vianney Decroix. Le début de l’émission présente des images de synthèse sur la migraine très utiles pour en comprendre le mécanisme et l’expliquer aux patients.

Presse :

            « Quand l’hypnose accélère l’apprentissage des langues ». Sud-Ouest. Samedi 26 octobre 2019. (6mn). (podcast). Une société landaise « Hypnoledge » propose une aide à l’étude des langues utilisant l’hypnose (Je n’ai aucune expérience dans ce domaine… aussi j’ai testé l’offre gratuite de 14 jours mais je n’ai pas trouvé cet essai concluant pour moi. A vous de vérifier par vous-même. (podcast)

Internet : 

            « Comment vaincre la dépression ». Cerveau & Psycho. Thema juin 2019. 3.99 €. (podcast). Ce numéro est remis en ligne pour la journée de la santé mentale. L’occasion de retrouver les bienfaits de la méditation et les récentes découvertes sur la kétamine.

            « Les promesses concrètes du nerf vague ». Les chroniques de la science. 18 juillet 2019. (6 mn). (podcast). Cette émission en partenariat avec la revue Sciences et Avenir fait le point sur les perspectives de la stimulation du nerf vague et évoque brièvement la prise en charge de la douleur.

            « Annonce d’une mauvaise nouvelle en oncologie : que faire quand un patient commence à pleurer ? ». Medscape. Samedi 02 novembre 2019. (podcast). Ce site gratuit est malheureusement réservé aux médecins auxquels il envoie régulièrement des actualités scientifiques. Cet article expose de façon très humaine les réflexions d’un oncologue ayant exercé dans plusieurs pays et ses réflexions face à des approches très différentes suivant le type de société.

En anglais : 

            « Five-minutes injection may offer an effective option for PTSD treatement ». (podcast). Cet article de Medscape présente un article du JAMA Psychiatry du 06 novembre 2019 sur le traitement du syndrome de stress post traumatique par blocage du ganglion stellaire mais recommande l’association à une psychothérapie.

Notes de lecture : 

            Hypnose et auto-hypnose pour soulager la douleur ». Philippe Pencalet. Albin Michel. (2018). 15 €. J’ai souvent remarqué que les chirurgiens se distinguaient en formation d’hypnose par leur… absence. En fait je pense que pour beaucoup d’entre eux cette absence est avant tout due au fait que nous n’avons pas encore su leur expliquer tous les avantages qu’ils pourraient retirer de cette formation tant en consultation et/ou visite que lors des anesthésies locales ! Autant dire que j’ai été très agréablement surpris en découvrant que l’auteur de ce très intéressant manuel est chirurgien ! Je trouve ce livre adapté aux praticiens débutants en hypnoanalgésie. La première partie explique très précisément (presque trop) ce que sont la douleur et l’hypnose et comment elles peuvent interagir, puis décrit de façon très complète les mécanismes de l’auto-hypnose avant de donner des exemples classiques de l’utilisation de l’hypnose et de l’auto-hypnose dans la prise en charge de la douleur avec des scripts très complets qui pourront vous aider au début. La dernière partie revient sur le rôle, fondamental, de la respiration (avec quelques exercices) et de l’alimentation.

Bonnes pages :

            Hypnose et Thérapies Brèves numéro 4 février 2006. Beaucoup de choses dans ce numéro :

« Utilisation des tâches en psychothérapie Ericksonienne » par Jeffrey K. Zeig. J’ai souvent regretté le manque de formations sur cette face passionnante de la thérapie autant dire que je me suis délecté (bonjour le VAKOG) en lisant cet article du fondateur de la Fondation Milton H. Erickson qui décrit de façon très structurée les différents types de tâches avec de nombreux exemples à l’appui, y compris ses erreurs !

« Hypnose profonde et thérapie brève » par Dominique Megglé. Voici un article exceptionnel dans lequel ce grand connaisseur de l’œuvre de Milton H. Erickson décrit en détail les différents types d’hypnose profonde, leur mode de fonctionnement et leur rôle, fondamental, en thérapie.

A déguster également (toujours le même VAKOG…) la présentation de Steve de Shazer et de sa « question miracle » par Julien Betbèze aussi intelligente que claire et didactique, ou le portrait du psychiatre Philippe Pinel (1745-1826) surprenant d’humanité et de modernité !

Congrès & Formations :

            Journées hypnotiques de Biarritz 2019 :

« Comme toujours dans les congrès et autres colloques, la « vraie vie » s’organise dans les couloirs, aux repas pris en commun, pendant les pauses. C’est l’occasion agréable de retrouver les collègues qu’on apprécie, de les inviter à un futur colloque, de nouer de nouveaux contacts. Dans les salles de conférence, on trouve la possibilité d’écouter des idées nouvelles, ou de se conforter dans ses propres réflexions en obtenant, par conférence interposée, l’aval du collègue concerné. C’est l’occasion de connecter quelques nouveaux neurones, de redynamiser sa pratique, de « booster » sa réflexion théorique ».

 Je n’ai rien à ajouter à cette magnifique introduction de Marie Arnaud à son compte rendu du colloque « Hypnose et pensée magique » (paru dans le numéro 4 de la revue Hypnose et Thérapies Brèves en 2006) si ce n’est que ces 8 èmes Journées Hypnotiques de Biarritz ont totalement correspondu à cette définition avec en plus une orientation associant théorie et pratique au travers de nombreux exercices.

Merci à tous ceux qui ont participé à mes ateliers. Du coup j’ai été privé de deux ateliers… et n’ai pu en faire que quatre ce qui a encore compliqué mon choix !

Ainsi je n’ai pas pu assister à l’atelier de Sophie Cohen, rédactrice en chef de la revue « Hypnose et Thérapies Brèves » qui a été très apprécié (mais j’ai eu la chance de pouvoir longuement discuter à table avec elle), ni à celui d’Isabelle Ignace dont j’avais adoré l’atelier l’année dernière (et dont je diffuse largement la technique de la « pelote de laine » dans mes cours) et plein d’autres ateliers tous très attirants.

Le premier atelier que j’ai suivi est celui de Dominique Megglé : « 3 ans avec Erickson » synthèse de ses 3 derniers ateliers sur les suggestions directes, l’amnésie et les suggestions post hypnotiques et j’espère que dans quelques semaines nous pourrons le trouver sous forme d’article dans la revue « Hypnose et Thérapies brèves » comme pour ses précédents ateliers car il était tellement riche que je vais avoir du mal à le résumer. Cette fois encore l’atelier a dépassé mes attentes et j’ai bien du mal à en extraire la « substantifique moelle » ! Pour les suggestions directes il faut les répéter à l’identique par salves de trois (sauf en urgence) et tenir compte du son de la voix, de sa direction et de la posture du corps. Trois indications spécifiques pour les suggestions directes : les situations autoritaires (urgence), les discussions de groupe (chacun pense que le message est pour le voisin) et les suggestions d’amnésie pendant la transe. A propos de l’amnésie son rôle est central pour permettre à l’inconscient de travailler à son rythme et communiquer son résultat au conscient quand il juge qu’il est prêt. Enfin pour les suggestions post hypnotiques il insiste sur l’avantage d’être directif. Dernier point : le rire franc signe le retour à une conscience normale.

Autre atelier celui de Pierre Castelnau : « Hypnose infantile : que faire avec les parents ? ». Ici pas d’exercices mais une analyse en profondeur des relations enfants/parents. Déjà pour tout adulte il y a un double lien vis-à-vis de ses parents et de ses enfants. Quand l’enfant est mal accompagné/encadré il se croit le centre du monde et s’attribue la responsabilité de tous les problèmes (y compris ceux de ses parents) … Pour devenir adulte il faut accepter d’être déloyal, désobéir, abandonner… et accéder ainsi au respect de soi et des autres. Il faut passer de l’enfant (dépendance/demande) à l’adulte (autonomie/prend) puis au parent (dévouement/donne). Le mois prochain je vous parlerai des deux autres ateliers.

            « Soigner la dépression ». Colloque de la revue Hypnose et Thérapies Brèves à Paris Dimanche 8 décembre 2019. (podcast). Il est encore temps de vous y inscrire.

Films et spectacles :                                                                 

            « Et je choisis de vivre ». Ce documentaire a été financé par souscription et par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. Il est diffusé, entre autres, par les Caisses d’Allocations Familiales qui en organisent des projections. Ce film aborde le thème du deuil après la mort d’un enfant et accompagne Amande dans son voyage initiatique à la rencontre d’autres parents endeuillés dans la Drôme pour surmonter son épreuve et rester dans une pulsion de vie. Retrouvez les dates et lieux de projection sur le site. (podcast).

            « Hors normes ». Ce film d’Olivier Nakache et Éric Toledano présente, entre rires et pleurs, le combat des dirigeants de deux associations qui associent prise en charge des personnes autistes et jeunes en réinsertion.

            « Quelques minutes après minuit ». (2016).  TF1 séries a récemment diffusé ce magnifique film fantastique américano-espagnol sur le deuil, aussi original que profond. Je vous le recommande fortement, mais difficile de ne pas pleurer !

Tendances-Vocabulaire :

            « Psychologie des profondeurs ». La psychologie des profondeurs inclut toutes les approches qui explorent la relation entre le conscient et l’inconscient, et entre autres, la psychanalyse et la psychologie jungienne.

Rappel de cours :

            « La pelote de laine ». J’ai appris cette technique en atelier aux JHB 2018 avec Isabelle Ignace. Quand il faut séparer un jeune enfant de ses parents pour un soin (cas rare heureusement) elle donne au parent présent une pelote de laine dont l’enfant tient le bout et déroule la pelote autant qu’il faut pour garder le lien. Simple et efficace.

Citations :

« Pour pouvoir dire non à ses enfants, il faut d’abord pouvoir dire non à ses parents ».

Pr Pierre Castelnau.