La 16° chronique de Bruno Blaisse

11 mars 2019

 

Préambule :

  • Pour accéder aux liens internet il suffit de positionner le curseur sur (podcast), et de faire un double clic gauche. L’ordinateur se connectera automatiquement au site internet préprogrammé.

Hypnose et Thérapies brèves :

-Le numéro 52 est paru. 9 €. (podcast). Vraiment ce numéro est très riche ! Dans le dossier consacré à la thérapie familiale systémique Nicole Prieur s’associe à son mari Bernard Prieur pour nous proposer un superbe article : « L’hypnose pour se guérir de la famille » qui explique très clairement les enjeux d’une thérapie familiale systémique et comment elle se coordonne à l’hypnose. Dans l’éditorial de l’« Espace Douleur » Henri Bensoussan réfléchit sur la place de l’hypnose dans la pratique médicale et rejoint les réflexions issues des « Etats Généraux de la Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves »  qui prépare un « livre blanc » sur l’encadrement de notre pratique. Dans « Chirurgie carotidienne » Dominique Montoy détaille un traitement de sténose carotidienne sous Anesthésie Loco Régionale + Hypnose. C’est clair, complet, précis, intelligent… un vrai plaisir… Et dans « Nos patients super-héros », Antoine Rogé associe kinésithérapie, hypnose et superpouvoirs… A signaler également dans ce numéroMady Faucoup Gatineau qui dans « l’approche intégrative » nous livre le compte rendu complet d’une séance d’HTSMA(psychothérapie avec mouvements alternatifs inventée par Éric Bardot) commentée à chaque étape. C’est très intéressant mais peut-être un peu difficile à appréhender sans expérience de cette technique. Enfin dans « Le meilleur chemin vers l’hypnose », Adrian Chaboche propose un cas à lire absolument et à garder en mémoire ! J’allais oublier (mais j’ai des excuses vous comprendrez pourquoi en lisant l’article concerné) Stefano Colombo dans sa rubrique « Quiproquo » intitulée « Autohypnose ? » offre un texte extraordinaire qui vous apprendra peu de choses sur l’auto (-) hypnose mais énormément sur l’utilisation de la confusion en hypnose…

Dans les kiosques :

  • « Mieux dormir ». Le Figaro Santé. Janvier-Mars 2019. 6.9 €. Un bon numéro, assez complet, sous le patronage du Pr Damien Léger, grand spécialiste de ce sujet. Un article d’une page sur l’hypnose présentée par le Dr Jean-Marc Benhaiem.
  • « L’étrange logique de la mémoire ». Philosophie magazine. Mars 2019. 5.90 €. Un dossier de 22 pages sur un sujet qui nous concerne de près et particulièrement l’article de Francis Eustache et Denis Pechanski « Que reste-t-il de nos blessures » sur la mémoire des évènements traumatiques. (podcast).
  • « Les lois naturelles de l’alimentation ». Cerveau & psycho. Mars 2019. 6.50 €. Un intéressant dossier sur les mécanismes de la satiété et la relation émotion/alimentation. J’ai trouvé passionnant l’article « Comportement alimentaire : nés pour s’autoréguler » de Didier Chapelot qui détaille parfaitement les liens entre mécanismes neurobiologiques et psychologiques et par exemple la différence entre incitation, renforcement, initiation, motivation, plaisir, etc.  (podcast).

 

 

 

 

 

Sur les ondes :

  • « La sophrologie ». France Inter. Grand bien vous fasse. Lundi 18 02 2019. (52 mn). (podcast). Ali Rebeihi reçoit Richard Esposito auteur d’un « Que sais-je » sur le même thème. L’occasion d’aborder les problèmes liés à la multiplicité des modes de formation… souci partagé avec l’hypnose ! A la fin de l’émission dans sa chronique mensuelle Thierry Lhermitte, ambassadeur de la Fondation pour la Recherche Médicale, résume (3 mn) sa rencontre avec Lionel Naccache  dont les travaux sur la conscience sont mondialement connus.(podcast).

A la télévision :

  • « Quand la peur rend malade ». Arte. Samedi 23 02 2019. (53 mn). (podcast disponible jusqu’au 23 05 2019). Anxiété, peur, phobies, panique, cette émission passe en revue les traitements proposés : thérapies cognitivo- comportementales (TCC), mouvements alternatifs (EMDR, HTSMA, MATH), thérapie de groupe, réalité virtuelle, épigénétique, pharmacologie, etc. mais reste trop générale pour vraiment accrocher. Rien à voir avec le livre de Giorgio Nardone dont je vous parlerai le mois prochain !
  • « Stars sous hypnose ». TF1. Vendredi 01 03 2019. (podcast). Cette émission est très instructive car elle associe le pire de l’hypnose de spectacle et des séquences vraiment intéressantes. Passons rapidement sur les épisodes « historiques »  avec hypnose profonde somnambulique, amnésie, confusion et hallucinations et qui ont peu d’intérêt, si ce n’est de montrer à quel point une confusion peut être pénible entre certaines mains … comme dans l’épisode « Claude François » par exemple. Difficile également de supporter la façon dont les sujets sont placés dans des situations ridicules voire équivoques mais le pire est de voir les sujets endurer des abréactions très pénibles comme dans l’épisode où le parachute du sujet ne s’ouvre pas ! Par contre la séquence d’hallucinations gustatives avec le grand chef italien Denny Imbroisi est plus acceptable et celle sur la résistance au froid de Vincent Lagaf vraiment intéressante. Enfin la séquence d’anesthésie hypnotique avec AlexGoude est elle tout à fait didactique et montre une des réalités de l’hypnoanalgésie, de façon spectaculaire et peu respectueuse mais techniquement correcte. Malheureusement ce mélange de spectacle ridiculisant et

d’ « expériences scientifiques »  n’améliorera probablement pas beaucoup l’image de notre spécialité dans l’esprit du grand public.

  • « Abracadabra ». Canal plus diffuse actuellement ce film espagnol dont je vous avais parlé en mai 2018.L’abracadabrantesque histoire de Carmen, épouse d’un terrible macho, qui, après avoir été hypnotisé par un spirite amateur, se met à faire le ménage…  « Mon cinéma a donc un lien fort avec l’hypnose, je suis l’hypnotiseur ! Je ne veux pas que le spectateur voie le film, je veux qu’il le vive » (Pablo Berger dans Télérama news). Je ne l’ai pas encore vu mais je me sens intrigué ! Encore un film sur les risques de l’hypnose « sauvage » ?
  • « Elles ont choisi l’accouchement sur mesure ». Teva. 08 février 2019. L’accouchement sous hypnose fait partie des sujets abordés. A voir en replay pour les abonnés. (podcast)

Internet :

  •  « L’attention ». Hors-Série numérique de la revue Cerveau & Psycho. 3.99 €. Ce dossier de 80 pages de la série « Thema » reprend les interventions de la conférence de France Inter du 05 février 2019 : « Les clés de l’attention et de la concentration » (podcast),  il est également possible de revoir la conférence (podcast).
  • « Association Sparadrap ». Cette association qui propose de très nombreux ouvrages pour améliorer la prise en charge des enfants et défend l’utilisation de l’hypnose depuis des années vient de publier son catalogue. (podcast).

 

  • « Bientraitance et enfants : état des lieux ». Le webzine de février 2019 de l’HAS aborde la prise en charge des enfant « placés » et constate que la souffrance psychique n’est pas correctement prise en charge ! (podcast)

 

  • « L’hypnose pour dompter le surmenage des professionnels de santé ». (podcast). Sur son site m-soigner.com (podcast) leGroupe Pasteur Mutualité présente un article de Laurent Joyeux sur l’intérêt de l’hypnose pour les professionnels de santé. A noter sur le même site un article sur le statut des psychiatres : « La psychiatrie est-elle le débarras de la médecine française ? »

 

Classiques :

  – « Hypnose et thérapies hypnotiques. ». Giorgio NardoneCamillo Loriedo, Jeffrey Zeig & Paul Watzlawick. Enrick-B-Editions (2018) 15.95 €. Cette réédition (2006) d’un ouvrage de figures historiques de l’hypnose Ericksonienne et de l’école de Palo Alto est passionnante. Le livre reprend très clairement les fondamentaux de la technique hypnotique en les illustrant par des retranscriptions de séances complètes commentées. On y trouve un superbe chapitre sur l’« hypnose sans transe », un grand classique de Paul Watzlawick sur l’arrêt du tabac et un autre de Giorgio Nardone sur le traitement des phobies. Un excellent achat.

 

Notes de lecture : 

– « 50 exercices d’autohypnose ». Mireille MeyerEd Eyrolles (2012). (2018) 9.9 €. L’éditeur est avare d’informations sur l’auteure mais sur internet elle se présente comme médecin généraliste avec des DU en hypnose et psychologie. J’avais déjà parlé de son ouvrage de présentation de l’hypnose en mars 2018 sans le trouver passionnant. Celui-ci, que j’ai trouvé dans deux éditions, m’inspire la même réflexion. Il est surtout destiné au « grand public » et comporte beaucoup de questionnaires (comme dans de nombreux magazines non spécialisés) et peu d’exercices originaux.

 

– « Je sors du jeu victime, bourreau, sauveur. » Christel Petitcollin. Ed Jouvence. (2019). 5.70 €. L’auteure est psychothérapeute formée à l’hypnose, la PNL et l’analyse transactionnelle. Ce petit livre est un bon moyen de découvrir les bases de la thérapie des conflits chroniques et de se remettre en question. Une bonne introduction à d’autres lectures et formations.

Congrès & Formations :

  • « Les 8-èmes Journées Hypnotiques de Biarritz » auront lieu du 20 au 22 septembre 2019. La grande originalité (pour moi) de cette édition est que j’aurai l’honneur d’y animer un atelier (Boite à outils d’hypnoanalgésie) aux côtés de très grands orateurs dont je vous laisse découvrir les noms. (podast). Attention le nombre de places est limité.
  • « Sommeil et chronobiologie ». La troisième conférence du cycle « Cerveau » de France Inter animée par Mathieu Vidard etLionel Naccache aura lieu le Jeudi 18 avril 2019 et sera retransmise en direct de nombreux cinémas.
  • « Le 11 -ème Forum Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves (CFHTB) » aura lieu du 01 au 04 Mai 2019 à Montpellier. (podcast). Son thème sera : « Science, préscience, conscience, l’hypnose aux frontières du réel » avec la participation d’un nombre impressionnant de grands conférenciers.
  • L’Institut Milton H Erickson Toulouse Occitanie (IMETHO) organise deux formations à Toulouse les 13-14-15 juin & 13-14 septembre 2019 avec Camillio Loriedo prestigieux praticien de niveau international qui justement cosigne l’ouvrage « Hypnose et thérapies hypnotiques » dont j’ai parlé plus haut. J’ai particulièrement apprécié la clarté de ses articles dans cet ouvrage.

Chemins de traverse :

            -Cohérence cardiaque 365. David O’Hare. Ed Thierry Souccar. (2012/2018). 7.90 €. Difficile de ne pas avoir entendu parler de cette nouvelle technique alors autant s’informer auprès du grand spécialiste mondial… Ce petit livre très clair présente unetechnique de respiration qui permet de régulariser la courbe de fréquence cardiaque ce qui aurait des effets bénéfiques multiples sur le plan cardiovasculaire mais également sur l’anxiété et la dépression, entre autres. Les similitudes avec la méditation sont évidentes (observation de la respiration, lutte contre les pensées parasites, etc.) mais la cohérence cardiaque a aussi ses particularités et est beaucoup plus facile d’accès. L’ouvrage comprend une description détaillée de la technique mais également des chapitres d’explications scientifiques avec des références précises. La seconde partie évoque les relations du 365 avec d’autrestechniques psychocorporelles dont l’hypnose (auto hypnose, neutralité émotionnelle, lieu de sécurité, accompagnement dans un souvenir agréable) et leur éventuelle association. Pourquoi pas ? Pour ma part j’ai choisi de tester cette technique : respirer 3 fois par jour au rythme de 6 cycles par minute pendant 5 minutes c’est encore raisonnable et en cas d’urgence émotionnelle il y a également le 161 !

Citations :

– « En poésie, les silences jouent le même rôle qu’en musique.

Ils sont une respiration, mais ils sont aussi l’ombre des mots, ou leur rayonnement, c’est selon.

Sans parler des silences annonciateurs. »

Daniel Pennac.

 

Hypnose et Thérapies brèves :

Le numéro 51 est paru et présente des articles variés et intéressants avec un dossier sur la proprioception et le VAPKOG et l’« Espace douleur douceur ».

-La « Note sixième » de Sylvie Pelletier-Beaufond est une formidable introduction à l’œuvre de François Roustang qui donne envie de le découvrir ou de le relire.

– « Au cœur du temps » de Frédérique Mangin. Internet a fait récemment un grand buzz sur une pose de valve cardiaque (TAVI) « sous hypnose » … Cette collègue anesthésiste expose son travail hypnotique en chirurgie cardiaque, et notamment l’accompagnement de ce type d’intervention, avec tous les arguments humains, scientifiques et économiques pour convaincre vos « décideurs » de développer l’hypnose sur ce terrain !

– « Le conte en pédiatrie ». Derrière cet intitulé Fabienne Raux-Rakotomalala, chirurgienne ORL, nous présente l’utilisation d’un très beau conte (à base d’ours et de miel) pour la chirurgie des amygdales et/ou végétations et les beaux résultats enregistrés avec les enfants.

– « En cabinet dentaire ». Marie-Hélène Simonnet Garcia nous présente l’utilisation de l’hypnose dans sa pratique de chirurgien-dentiste et tous les avantages partagés avec ses patients.

– « Mes belles histoires hypnotiques ». Tania Rousseau nous parle de son utilisation de l’hypnose au bloc et en SMUR et notamment des « chemins de fleurs qui écrivent des lettres », technique que j’aime beaucoup mais qui est assez peu enseignée.

– Enfin dans son article sur « La maladie de Parkinson », Laurence Le Gourrier présente en détail sa prise en charge d’une patiente atteinte de cette maladie et les excellents résultats obtenus.

Revues :

– « Mieux dormir, que du bonheur ». Dr Good. 2.95 €. Le numéro de novembre présente un dossier correct mais sans surprises sur le sommeil.

            – « Bien dormir : mode d’emploi ». 60 millions de consommateurs. HS décembre 2018. 6.9 €. Ce numéro de plus de 100 pages est bien fait et aborde ce thème de façon souvent assez originale et très pratique. L’hypnose y a sa place ainsi que la méditation.

« Souriez, vous êtes opéré ». Inrockuptibles n°1198 du 14/11/2018. Pierre Bafoil livre un article très intéressant sur l’utilisation des masques de réalitévirtuelle dans les hôpitaux. Le côté positif c’est qu’au départ cette démarche prend vraiment en compte le ressenti des patients, le négatif c’est que les scénarios sont fixes (et non adaptés à chaque patient comme l’hypnose) et que je ne serais pas surpris de voir certains opérateurs poser le masque pour « gagner » du temps et se donner bonne conscience (et engranger des points pour la prochaine accréditation ?). Ce qui est fondamental c’est de former les soignants à la communication thérapeutique et à l’hypnoanalgésie mais ces outils virtuels correctement utilisés peuvent aider. (podcast) (podcast). NB : jamais un texte enregistré ne remplacera un conte lu par un des parents… Dans le même numéro en grand entretien avec Thomas Litli, le réalisateur de la série « Hippocrate » diffusée sur Canal + à partir du 26 novembre 2018.

– « Les clefs du contrôle de soi ». Sciences & Avenir décembre 2018. 4.8 € Très intéressant dossier de 10 pages sur les dernières avancés au regard des neurosciences autour des travaux de Richard Davidson avec la participationd’Isabelle Célestin-Lhopiteau, spécialiste des pratiques psychocorporelles et habituée du congrès de Biarritz. De quoi découvrir les concepts de « circuit chaud » et « circuit froid » et reconfirmer le caractère addictif de « Candy crush » !

– « Quand l’esprit soigne le corps ». Sciences & Avenir. HS n° 196. A paraître le 13 décembre 2018

– « Consultation et dispositif d’annonce ». Dans le n° de novembre-décembre 2018 du Bulletin de l’Ordre des Médecins le Dr J-M Faroudja, président de la section Ethique et déontologie, publie un article d’une page sur ce sujet délicat. Que dire en une page…si ce n’est égrener des bons principes : écoute, empathie, progressivité, etc. » pour enfin préconiser que tous les médecins soient formés, le meilleur enseignement se faisant « au côté des aînes et des maitres de stage… » et « de se faire aider d’une infirmière formée… ». Stop ! L’urgence c’est de former réellement les médecins pendant leurs études et lors d’EPU à lacommunication thérapeutique (et notamment à la façon de faire des annonces difficiles) et à utiliser soi-même les mots adaptés pour chaque patient en vérifiant qu’il les a compris et non se décharger sur d’autre de son devoir d’annonce, l’infirmier(e) spécialisé(e) pouvant ensuite les répéter pour continuer le travail du médecin et non le faire à sa place ! Enfin pourquoi ne pas avoir donné les références des excellentes recommandations élaborées depuis des années par l’HAS :

– « Annoncer une mauvaise nouvelle ». HAS Février 2008.

– « Annonce d’un dommage associé aux soins ». HAS Mars 2011.

– « Annonce et accompagnement du diagnostic d’un patient ayant une maladie chronique ». HAS Février 2014.

– « Délivrance de l’information à la personne sur son état de santé ». HAS Mai 2012.

– « On peut contrôler ses rêves ». Science & Vie. Décembre 2018. 4.5 €. Un article de vulgarisation de 18 pages pour faire évoluer nos connaissances sur les rêves et parler notamment des « rêves lucides » souvent méconnus. Dans le même numéro une brève et très claire mise au point d’Aurore Marcou sur la prétendue opération à cœur ouvert sous hypnose qui fait le buzz récemment…

Hypnose et Thérapies brèves :

Le numéro 51 est paru et présente des articles variés et intéressants avec un dossier sur la proprioception et le VAPKOG et l’« Espace douleur douceur ».

-La « Note sixième » de Sylvie Pelletier-Beaufond est une formidable introduction à l’œuvre de François Roustang qui donne envie de le découvrir ou de le relire.

– « Au cœur du temps » de Frédérique Mangin. Internet a fait récemment un grand buzz sur une pose de valve cardiaque (TAVI) « sous hypnose » … Cette collègue anesthésiste expose son travail hypnotique en chirurgie cardiaque, et notamment l’accompagnement de ce type d’intervention, avec tous les arguments humains, scientifiques et économiques pour convaincre vos « décideurs » de développer l’hypnose sur ce terrain !

– « Le conte en pédiatrie ». Derrière cet intitulé Fabienne Raux-Rakotomalala, chirurgienne ORL, nous présente l’utilisation d’un très beau conte (à base d’ours et de miel) pour la chirurgie des amygdales et/ou végétations et les beaux résultats enregistrés avec les enfants.

– « En cabinet dentaire ». Marie-Hélène Simonnet Garcia nous présente l’utilisation de l’hypnose dans sa pratique de chirurgien-dentiste et tous les avantages partagés avec ses patients.

– « Mes belles histoires hypnotiques ». Tania Rousseau nous parle de son utilisation de l’hypnose au bloc et en SMUR et notamment des « chemins de fleurs qui écrivent des lettres », technique que j’aime beaucoup mais qui est assez peu enseignée.

– Enfin dans son article sur « La maladie de Parkinson », Laurence Le Gourrier présente en détail sa prise en charge d’une patiente atteinte de cette maladie et les excellents résultats obtenus.

Revues :

– « Mieux dormir, que du bonheur ». Dr Good. 2.95 €. Le numéro de novembre présente un dossier correct mais sans surprises sur le sommeil.

            – « Bien dormir : mode d’emploi ». 60 millions de consommateurs. HS décembre 2018. 6.9 €. Ce numéro de plus de 100 pages est bien fait et aborde ce thème de façon souvent assez originale et très pratique. L’hypnose y a sa place ainsi que la méditation.

« Souriez, vous êtes opéré ». Inrockuptibles n°1198 du 14/11/2018. Pierre Bafoil livre un article très intéressant sur l’utilisation des masques de réalitévirtuelle dans les hôpitaux. Le côté positif c’est qu’au départ cette démarche prend vraiment en compte le ressenti des patients, le négatif c’est que les scénarios sont fixes (et non adaptés à chaque patient comme l’hypnose) et que je ne serais pas surpris de voir certains opérateurs poser le masque pour « gagner » du temps et se donner bonne conscience (et engranger des points pour la prochaine accréditation ?). Ce qui est fondamental c’est de former les soignants à la communication thérapeutique et à l’hypnoanalgésie mais ces outils virtuels correctement utilisés peuvent aider. (podcast) (podcast). NB : jamais un texte enregistré ne remplacera un conte lu par un des parents… Dans le même numéro en grand entretien avec Thomas Litli, le réalisateur de la série « Hippocrate » diffusée sur Canal + à partir du 26 novembre 2018.

– « Les clefs du contrôle de soi ». Sciences & Avenir décembre 2018. 4.8 € Très intéressant dossier de 10 pages sur les dernières avancés au regard des neurosciences autour des travaux de Richard Davidson avec la participationd’Isabelle Célestin-Lhopiteau, spécialiste des pratiques psychocorporelles et habituée du congrès de Biarritz. De quoi découvrir les concepts de « circuit chaud » et « circuit froid » et reconfirmer le caractère addictif de « Candy crush » !

– « Quand l’esprit soigne le corps ». Sciences & Avenir. HS n° 196. A paraître le 13 décembre 2018

– « Consultation et dispositif d’annonce ». Dans le n° de novembre-décembre 2018 du Bulletin de l’Ordre des Médecins le Dr J-M Faroudja, président de la section Ethique et déontologie, publie un article d’une page sur ce sujet délicat. Que dire en une page…si ce n’est égrener des bons principes : écoute, empathie, progressivité, etc. » pour enfin préconiser que tous les médecins soient formés, le meilleur enseignement se faisant « au côté des aînes et des maitres de stage… » et « de se faire aider d’une infirmière formée… ». Stop ! L’urgence c’est de former réellement les médecins pendant leurs études et lors d’EPU à lacommunication thérapeutique (et notamment à la façon de faire des annonces difficiles) et à utiliser soi-même les mots adaptés pour chaque patient en vérifiant qu’il les a compris et non se décharger sur d’autre de son devoir d’annonce, l’infirmier(e) spécialisé(e) pouvant ensuite les répéter pour continuer le travail du médecin et non le faire à sa place ! Enfin pourquoi ne pas avoir donné les références des excellentes recommandations élaborées depuis des années par l’HAS :

– « Annoncer une mauvaise nouvelle ». HAS Février 2008. (podcast)

– « Annonce d’un dommage associé aux soins ». HAS Mars 2011. (podcast)

– « Annonce et accompagnement du diagnostic d’un patient ayant une maladie chronique ». HAS Février 2014. (podcast)

– « Délivrance de l’information à la personne sur son état de santé ». HAS Mai 2012. (podcast)

– « On peut contrôler ses rêves ». Science & Vie. Décembre 2018. 4.5 €. Un article de vulgarisation de 18 pages pour faire évoluer nos connaissances sur les rêves et parler notamment des « rêves lucides » souvent méconnus. Dans le même numéro une brève et très claire mise au point d’Aurore Marcou sur la prétendue opération à cœur ouvert sous hypnose qui fait le buzz récemment…