La 46-ème chronique de Bruno Blaisse

23 novembre 2021

PREAMBULE :

Vous trouverez en pièce jointe  » MODE D’EMPLOI  » qui explique l’esprit de chaque rubrique et la façon de l’utiliser au mieux et le dossier « QUI EST-CE 2 » pour mieux identifier les auteurs ou intervenants cités.

Ce mois-ci j’ai particulièrement apprécié le nouveau livre de Pascale Chami : « L’autohypnose -facile et ludique- pour l’enfant et ses parents » 

 

 

 

et j’ai été très touché par le seul article que j’aie eu le temps de lire dans le nouveau numéro de la revue Hypnose et Thérapies Brèves : Neurochirurgie éveillée et hypnose » par Séverine Gras*.

Sinon encore une avalanche d’articles de qualité inégale avec une bonne surprise : Le Particulier Santé qui publie coup sur coup deux numéros assez intéressants sur les addictions et « La chirurgie sous hypnose ».

Malheureusement le temps m’a manqué pour peaufiner mon compte-rendu des 10 èmes Journées Hypnotiques de Biarritz, ce sera mon cadeau de Noël le mois prochain.

Encore beaucoup trop de rubriques… rassurez-vous vivre c’est choisir…

HYPNOSE ET THERAPIES BREVES : (podcast)

Le numéro 63 est paru. Je ne l’ai pas encore terminé et je vous en parlerai plus dans les Infos de décembre mais en attendant je joins une première présentation fournie par la revue. Ceci dit j’ai tout de même lu l’article « Neurochirurgie éveillée et hypnose » par Séverine Gras*. Cet article est exceptionnel car il montre dans le détail tous les défis rencontrés et les solutions trouvées pour réaliser une de ces interventions spectaculaires dont les médias raffolent actuellement, qui pus est avec un patient complexe. Ici pas de sensationnel mais une prise en charge exemplaire de réflexion, d’écoute, de simplicité et d’intelligence au service du patient. De l’hypnoanalgésie de terrain avec une humanité exceptionnelle et, pour une fois, une implication magnifique de la totalité de l’équipe, neurochirurgien y compris ! Cette lecture m’a enthousiasmé et ému et je vous la recommande en priorité. Je l’inclus dès maintenant dans mes références de formation d’hypnoanalgésie tant elle est simplement exemplaire.  Et bravo à Gérard Ostermann* pour son choix.

La revue Hypnose & Thérapies brèves n°63 va paraître.
Abonnez-vous vite pour la recevoir : CLIC

 

Bertrand Jacques met en évidence les effets délétères des normes de performance dans la vie affective et sexuelle. A travers plusieurs exemples, il nous montre comment se déprendre du pouvoir des injonctions normatives intériorisées. Reconnecter les sujets à des relations sécures va ouvrir la voie à une expérience émotionnelle corrective, dans laquelle le sujet va se réapproprier sa subjectivité qui passe par l’acceptation de la peur et l’accueil des tremblements.

. Gérard Ostermann présente dans son édito deux articles sur l’utilisation de l’hypnose, en neurochirurgie éveillée (Séverine Gras) et sur la fibromyalgie (Laurent Schaller).

Le dossier thématique  »Humaniser le lien » reprend un échange de Julien Betbèze avec Eric Bardot autour de la dépression.
. L’article souligne l’importance de la constitution de la relation pour accéder à la subjectivité. Cela passe par une attention à l’accordage et au partage affectif afin de diminuer l’effet des angoisses de mort liées au monde abandonnique.
. Le texte de Véronique Cohier-Rahban s’intéresse aux fantômes transgénérationnels chez les enfants atteints de troubles oppositionnels avec provocation (TOP) et de troubles de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). L’auteure décrit comment, à travers l’histoire d’une famille, son intervention thérapeutique a permis l’accès à une tristesse partagée, condition de l’installation d’un lien rendant à chacun un espace d’expression.

. Adrian Chaboche : Aussi simple qu’un verre d’eau. Voir le patient comme une œuvre d’art favorise notre empathie et fait émerger le geste thérapeutique qui devient simple, présent.

. L’importance du lien est illustrée comme toujours avec humour par Stefano Colombo et Muhuc.

. Gérard Fitoussi interroge Jean-Jacques Wittezaele qui a introduit l’approche de Palo Alto dans l’Europe francophone. Il décrit son parcours autour de l’importance de la relation et son intérêt pour la culture chinoise qui donne une place prépondérante à la relation dans la construction du sens.

DANS LES KIOSQUES :

Sciences HumainesNovembre 2021. 5.9 €. « Halte aux émotions toxiques ! ». Le psychiatre Jean Cottraux*, spécialiste des Thérapies Cognitivo- Comportementales, remet à plat nos idées sur la gestion des émotions et propose son Programme d’Autogestion des Emotions Négatives qui est détaillé dans son dernier livre. Il suggère qu’il est parfois possible de se soigner sans recourir à un thérapeute grâce à ce livre et les exercices qu’il propose : technique du belvédèrerestructuration cognitivetechnique des bons parents, etc. En fin d’article il montre son agacement devant la désinformation scientifique lors de la pandémie de Covid-19, notamment l’effet Dunning-Kruger*, et propose des solutions assez radicales ! Dans le même numéro : « Visages masqués, enfants troublés » court article qui rappelle les difficultés des jeunes enfants à identifier les émotions quand l’interlocuteur porte un masque, « Apprendre à être soi dès la maternelle » sur un intéressant article d’Elsa Zotian* (podcast) et « Quand le corps nous trahit » sur l’importance du langage non verbal dans la discrimination. Enfin un grand dossier « Apprendre autrement : que valent les pédagogies émergentes ? » 

Le Particulier SantéOctobre 2021. 4.9 €. « Addictions : comment s’en sortir. » J’ai vraiment apprécié cet article de vulgarisation copieux et très bien fait. Diagnostic, mécanismes, génétique, prise en charge, nouvelles pistes thérapeutiques… à la fois facile à lire et assez pointu avec la participation de plusieurs experts : Amine Benyamina*, Guillaume Airagnes*, Laurent Karila*, Jean-Michel Delile*, Jean-Pol Tassin*, Michel Lejoyeux*, etc. La partie concernant l’« entretien motivationnel » et la psychothérapie est particulièrement réussie et vous pourrez découvrir la « bigorexie*, le « binge drinking* » et la « thérapie des contingences* ». Dans le même numéro « Vivre après un choc traumatique », article sur le Syndrome de Stress Post Traumatique assez bien fait avec la participation de Patrick Bantman* et Florence Deloche-Gaudez*. Enfin un autre article plus court « Le patch à la capsaïcine » sur les effets secondaires de ce traitement des douleurs neuropathiques. Au total un numéro que je ne regrette pas d’avoir acheté. 

 

Le Particulier Santé. Novembre 2021. 4.9 €. « Se faire opérer sous hypnose » Un bon article bien documenté qui pour une fois met à l’honneur les infirmier(e)s anesthésistes et donne des exemples pratiques à partir de l’expérience de plusieurs centres hospitaliers. Un article à laisser en salle d’attente. Dans le même numéro « Quand les efforts partent en fumée » sur les risques du tabac (toujours utile en addictologie) et un autre plus original « Réécrire le scénario de ses cauchemars » qui est le plus intéressant que j’aie lu sur ce sujet depuis très longtemps avec la participation d’Isabelle Arnulf* et Benjamin Putois*. J’ai révisé la différence entre cauchemar, terreur nocturne et paralysie du sommeil, et découvert   la « thérapie par Répétition d’Imagerie Mentale », dérivée des TCC, qui ne devrait pas trop vous surprendre si vous avez des bases de thérapies brèves, sans oublier l’inévitable EMDR pour les cauchemars des SSPT. Vraiment un numéro qui en vaut le coût.

 

Féminin SéniorOctobre 2021. 6.9 €. « Un outil pour dire adieu au stress et aux insomnies. » Quatre pages d’entretien sans grand relief avec Benjamin Lubszynski*, un praticien bien connu sur YouTube, diplômé de l’Ecole Des Hautes Etudes Commerciales mais dont j’ignore les formations exactes en thérapie.

 

 

Psychologies HS. Octobre 2021. 6.9 €. « Gagner en sérénité, notre programme antistress. » Un grand fourre-tout où l’on retrouve training autogène, alphathérapie, biofeedback, réflexologie plantaire, ronronthérapie, etc. Les « 7 méthodes qui marchent vraiment » présentent brièvement la Gestalt-thérapie, la sophrologie, l’EMDR, la méditation, les TCC mais préfère la phytothérapie ou le thermalisme à l’hypnose. Bref un numéro dont on peut se passer.

 

 

EpsilonNovembre 2021. 4.9 €. « Voici la protéine du trauma. » La découverte de Jean-Michel Revest* donne un éclairage très intéressant sur la genèse du SSPT mais la PAI-1 pourrait aussi ouvrir des perspectives diagnostiques et thérapeutiques. Dans le même numéro un article sur le « Métavers » si vous êtes nostalgique des SIM’S !

 

 

Sciences & pseudo-sciencesOctobre 2021. 5 €. « Agence des médecines complémentaires et alternatives : cheval de Troie de pratiques infondées ». Jean-Paul Krivine, rédacteur en chef de cette revue de zététique* est très opposé à cette proposition de résolution présentée par 8 députés et détaille le peu de succès d’une commission comparable en Amérique même si financer des études qui montrent que « cela ne marche pas » a un intérêt et trop d’études « négatives » sont « oubliées » par les commanditaires et jamais publiées ! Mais je pense comme lui que les « thérapeutiques complémentaires » doivent faire la preuve de leur efficacité en respectant les règles de la recherche scientifique. Toutefois il serait utile de prévoir des crédits publics pour de telles études qui ont du mal à se faire financer par le privé étant dépourvues de molécules ou d’appareils à commercialiser et, pire, risquant d’avoir des conséquences « négatives ? » sur la consommation de médicaments (anxiolytiques, somnifères, etc.) par exemple ! Un article qui donne envie de s’intéresser aux efforts du Collège Universitaire de Médecines Intégratives et Complémentaires*… (podcast). Dans le même numéro : « Influence de la lune : une histoire à dormir debout » qui s’intéresse à l’influence du cycle lunaire sur le sommeil et les menstruations. 

Avantages. Novembre 2021. 2.9 €. « 5 méthodes naturelles pour mieux dormir. » Un article de deux pages avec la participation des Dr Philippe Beaulieu* et Patrick Lemoine* qui évoque aussi bien les Thérapies Cognitivo-Comportementales, la cohérence cardiaque, et la luminothérapie que l’EMDR !

 

 

Les Inrocks. Novembre 2021. 12.9 €. « La potion magique d’Amazonie. » L’article de Carole Boinet présente de façon assez détaillée et réaliste la pratique des rituels à base d’« ayahuasca* », originaires d’Amérique latine, mais de plus en plus fréquemment pratiqués en France. Elle donne des exemples d’effets positifs dans l’utilisation de cette substance psychédélique pour des cas de burn-out et de dépression sévère sans en cacher les dangers. De façon assez intéressante elle explique que pour les « chamans » la thérapie est le vomissement, pas le « debriefing » post transe (même s’ils se sont adjoint l’aide de psychothérapeutes pour mieux satisfaire leur clientèle de touristes). Pour ma part je pense toujours à Fabrice Champion, génial trapéziste, fondateur des « Arts Sauts » devenu tétraplégique après un accident de trapèze et retrouvé mort à l’issue d’un de ces rituels !

Maxi. Novembre 2021. 1.99 €. « Mieux dormir sans médicaments » : un article assez succinct qui évoque assez superficiellement en introduction le sommeil flash et l’agenda du sommeil avant de se concentrer sur trois situations cliniques qui se terminent toutes par l’indication d’un produit « naturel » trouvable en pharmacie ou parapharmacie… puis des conseils généraux d’hygiène du sommeil. L’article propose également « 6 conseils pour pratiquer l’autohypnose », en fait une déclinaison du scanner corporel mal digérée avec une abondance d’« Essayez » ! Bref j’ai lu mieux ! Dans la même revue « La vérité sur nos rêves » qui évite l’écueil de la psychanalyse de comptoir et n’hésite pas à citer Tobie Nathan*. Agréable à lire. Enfin un témoignage d’une ingénieure devenue secouriste et sophrologue après une Expérience de Mort Imminente. Le problème c’est qu’à tout mélanger on a du mal à se faire une idée surtout quand il n’y a pas de références claires.

 

Pleine Vie. Décembre 2021. 3.95 €. « 30 astuces pour mieux dormir » Il est intéressant de constater que ce genre d’article devient de plus en plus fiable et que le sommeil est mieux connu dans la presse grand public. Il faut dire que cet article de 7 pages fait appel à des spécialistes reconnus : Sylvie Royant-Parola*, Didier Bouhassira*, Philippe Beaulieu*, Hélène Bastuji* entre autres et consacre, enfin, une page aux troubles du sommeil dans la ménopause. Sans surprise mais agréable à lire et très pratique. Dans le même numéro « C’est décidé, je teste… la luminothérapie », technique utile pour la dépression saisonnière et dans certains troubles du sommeil, et « Savoir repérer les signes de la dépression ».

 

 

Notre temps. Décembre 2021. 3.95 €. « 3 mois pour dire adieu aux somnifères ». Deuxième mois de l’expérience tentée par quatre insomniaques avec l’aide du Dr Lemoine*. Des résultats significatifs mais sans complaisance et la recette de l’« ordonnance de mie de pain »… Dans le même numéro « Julien Nizard en croisade contre la douleur », intéressante présentation ce membre l’unité Douleur du CHU de Nantes qui utilise tous les outils à sa disposition (hypnose, acupuncture, médicaments, activité physique) et s’intéresse également aux progrès technologiques : TENS, TMS, tDCS… notamment en soins palliatifs. Un bon article.

 

 

Parents. Décembre 2021.2.9 €. « Le sommeil âge par âge. » 20 situations pratiques avec des propositions de conduite à tenir puis plusieurs témoignages de parents qui ont trouvé leurs solutions. Classique.

 

 

 

Femme Actuelle Sénior. Décembre 2021. 4.5 €. « Les méthodes corps-esprit, l’autre médecine qui marche. » Cohérence cardiaque, Yoga, méditation, sophrologie, hypnose sont présentés de façon assez sommaire mais correcte. François Bourgognon* parle de la méditation de façon très claire et intéressante, malheureuse la ½ page sur l’hypnose donne comme référence des applis payantes ou dépendant d’un formateur non conforme aux critères de la CFHTB*.

Santé revue. Septembre 2021. 4.9 €. « Comment vaincre nos phobies ? » Un article d’une des rédactrices en chef assez superficiel et moyennement documenté.   Dans le même numéro : « Bien dormir à tout âge : 30 conseils essentiels ! » Un article sans surprise qui présente brièvement des conseils classiques d’hygiène du sommeil, cite à peine la relaxation et la sophrologie et consacre un petit paragraphe à l’autohypnose et un autre à la méditation en essayant de donner en quelques lignes une technique pour les pratiquer ! Une revue à oublier.

 

 

Cerveau & PsychoNovembre 2021. 6.9 €. « Ce que votre voix dit de vous. » Ce dossier étudie les caractéristiques psychologiques de la voix sous plusieurs facettes, y compris les apports de l’intelligence artificielle. Dans le même numéro « Méditation, yoga… quand on se croit plus éclairé que les autres. » Le neuroscientifique et psychologue Scott Barry Kaufman* pointe les dérives de ces pratiques quand elles visent plus à gonfler l’ego qu’à s’ouvrir aux autres.

 

 

PRESSE :

« Quand l’hypnose soigne. » Sud-Ouest. Femina. 24 octobre 2021. Un excellent article avec la participation de Claude Virotet Jean-Marc Benhaiem* : douleurs, phobies, tabac, autohypnose, etc. tout y est bien présenté.

NOTES DE LECTURE :

« L’autohypnose facile et ludique- pour l’enfant et ses parents. » Pascale Chami. Ed Le Courrier du livre. (2020). 20 €. J’ai découvert Pascale Chami lors d’un atelier des Journées Hypnotiques de Biarritz il y a quelques années et j’ai aussitôt été séduit par sa gentillesse, sa simplicité et surtout sa grande compétence. J’ai immédiatement intégré à mes formations plusieurs des exercices d’autohypnose qu’elle m’a fait découvrir. Par la suite elle a publié « 30 jours pour pratiquer l’autohypnose » que j’ai adoré et que je recommande dans toutes mes formations, avec succès. Lors des dernières Journées Hypnotiques de Biarritz elle m’a présenté et offert ce nouvel ouvrage qui au même niveau que le précédent : excellent ! Il a la particularité de pouvoir être utilisé par un thérapeute mais aussi par des parents et surtout par les enfants eux-mêmes dès qu’ils savent lire (et peut-être avant puisqu’un CD joint reprend une sélection d’exercices).  Quant aux séances elles sont regroupées par thème (douleurs, émotions, confiance en soi, énurésie, sommeil, etc.) et ce que j’ai particulièrement apprécié c’est qu’elles sont vraiment adaptées aux enfants, quitte à paraitre très simples, ce qui va vraiment les aider à se les approprier. Sur le plan technique j’ai été bluffé par le soin donné au choix de chaque mot ou expression. Enfin les illustrations de la fille de Pascale donnent encore plus envie de feuilleter ce livre. Au total une réussite que je vous conseille d’acquérir rapidement et qui fera un beau cadeau de Noël. Pour moi je l’emmène pour le présenter à mes nouveaux stagiaires de Perpignan mardi prochain!

« Comment lire avec les oreilles. » Laurent Cohen*. Ed Odile Jacob. (2017). 11.99 €. Grace au mentaliste Fabien Olicard* j’ai effectivement appris un petit tour assez bluffant pour « lire les yeux bandés » mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Ce livre au titre accrocheur se présente comme une suite de questions/réponses avec un neurologue chercheur à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière de Paris. Son originalité est de présenter de façon un peu amusante et provocante des particularités du cerveau tant sur le plan neurologique que sur le plan psychologique. Vous y trouverez vraiment un peu de tout : cas cliniques, expériences sur les cinq sens, illusions d’optique, perception de la douleur, des pistes pour traiter la phobie des mathématiques, le role de la bombe atomique dans la connaissance des neurones et d’autres notions très surprenantes mais souvent intéressantes à connaitre pour nos prises en charge thérapeutiques, ne serait-ce que pour appuyer nos suggestions sur des réalités scientifiques. Par contre j’ai peur que vous ne voyiez plus jamais votre banquier de la même façon… Une bonne idée de cadeau de Noël pour un adolescent intéressé par les sciences.

 

PARU, PAS LU :

« Face à face avec son cerveau. » Stanislas Dehaene. Ed Odile Jacob.

« Sortir des émotions négatives. » Jean Cottraux. Ed Odile Jacob.

A LA TELEVISION :

« Hypnotique ». Disponible sur Netflix. Je ne vais pas divulgâcher* ce film, que je n’ai d’ailleurs pas vu, mais pour ce que j’en sais je ne crois pas qu’il améliora l’image des hypnothérapeutes auprès du grand public ! Si vous l’avez vu je suis très preneur de vos réactions. (podcast).

« Réparer le cerveau, la chance d’une nouvelle vie ». France 3Enquêtes de santé. 09 novembre 2021 (disponible en replay jusqu’au 09/12/2021). (101 mn). (podcast).  L’émission est focalisée sur le fait que ces interventions spectaculaires se font sur des patients éveillés et les images sont très impressionnantes. Heureusement dans le débat une des patientes explique de façon très claire l’aide de l’autohypnose et l’accompagnement par un infirmier anesthésiste. Une bonne émission à compléter par la lecture de l’article de Séverine Gras dans le dernier numéro d’Hypnose et Thérapies Brèves.

FILMS ET SPECTACLES :

« Cerebrum, le faiseur de réalité. » (podcast) Ce spectacle d’Yvain Juillard circule en France et sera à Paris au #104 les 18 et 19 décembre 2021 (podcast) et au Casino d’Ax-les-Thermes  le 30 mars 2021 (podcast) par exemple.  Il se présente sous forme de conférence scientifique interactive autour du cerveau (accessible dès 14 ans) par un conférencier ayant la double casquette de comédien et neuroscientifique et fait la part belle aux illusions d’optiques et autres surprises neurologiques… J’ai hâte d’y assister.

CONGRES & FORMATIONS :

« 4 -ème colloque en visioconférence de la revue Hypnose et Thérapies Brèves : Les taches thérapeutiques outils du changement. » Dimanche 5 décembre 2021 de 09h à 17h sur Zoom et disponible en replay du 13 décembre au 31 janvier 2022. 72 €. (podcast). Depuis le temps que je râle sur le manque de formations sur ce thème…

« Newsletter N° 5 de la Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves ». (podcast) Découvrez les dernières actualités et les dates à réserver.

ADDICTIONS :

« Comment notre cerveau détermine nos choix alimentaires. » BraincastLa voix des neurones. 15 octobre 2021. (40 mn). (podcast).  Avec la participation de Liane Schmidt*.

« La boulimie, une souffrance jamais rassasiée. » Psychologies. 19 février 2015. (podcast). Le nutritionniste Daniel Rigaud dresse un tableau très complet et très clair de cette pathologie qui n’est pas systématiquement associée à l’anorexie mentale. Une bonne lecture même si cette pathologie n’est pas votre orientation principale.

« Care to play. Squid Game and the psychology of binge watching. » Medscape. 29 octobre 2021. (podcast). Une intéressante analyse des mécanismes de cette nouvelle addiction !

« Usage nocif de cannabis : comment le repérer et quelle prise en charge ? » Medscape. 27 octobre 2021. (podcast). Intervention du Pr Amine Benyamina* aux Journées Nationales de Médecine Générale 2021.

COMMUNICATION :

« Navigating Open notes : Advice from an oncologist who survived cancer ». Medscape03 novembre 2021. (podcast). Lisez le témoignage et les réflexions du Dr Mark Lewis sur l’art difficile de l’annonce de mauvaises nouvelles et les risques de l’accès direct aux résultats.

What if your patient refuses to take-off their clothes ? » Medscape. 20 octobre 2021. (podcast). Malheureusement trop de soignants n’ont pas encore ce réflexe… A mettre en pratique.

« 5 tips for approaching the « internet expert » patient. » Medscape. 28 octobre 2021. (podcast). Des conseils très adaptés du Dr Mera Mirhom* face à un type de patient de plus en plus fréquent !

« Doctor-Patient relationship becoming a trio with machines. » Medscape. 29 octobre 2021. (podcast). Le Pr John Wyatt explore les nombreux problèmes posés par l’arrivée massive de la technologie en médecine. Une lecture à méditer !

 « Virgule, clin d’œil : comment la ponctuation rythme nos expériences. » franceculture.fr. Les chemins de la philosophie. (58 mn). (podcast).  Sur la puissance du paraverbal…

COVID-19 :

« Covid-19 : plus de la moitié des survivants développent un Covid long. » Sciences & Avenir. 18 octobre 2021. (podcast). Plus que des conséquences à long terme du vaccin, j’ai peur de celles du Covid !

« Brain fog can last 8 months after Covid. » Medscape. 22 octobre 2021. (podcast). Un article qui confirme malheureusement les séquelles neuropsychiques à long terme y compris chez les plus jeunes. La partie émergée de l’iceberg ?

« Des médecins marseillais mettent en évidence un lien possible entre les symptômes du Covid long des jeunes et des atteintes au cerveau. » francetvinfo. 01 novembre 2021. (podcast). Une étude sur 7 patients à confirmer.

« Is it ethical to turn away new patients who refuse Covid-19 vaccination ? » Medscape. 20 octobre 2021. (podcast). Une réflexion intéressante sur un problème délicat : comment se comporter face aux patients qui refusent de se faire vacciner.     

« No vaccine, thank you : we’re invincibles. » Medscape. 27 octobre 2021. (podcast). Pour mieux comprendre des comportements a priori « irrationnels ».

« No one should die alone : changing end-of-life care during Covid. » Medscape. 26 octobre 2021. (podcast). Restons humains, et évitons d’infantiliser les familles des patients. 

« Covid-19 : le nombre de tentatives de suicide chez les enfants a bondi pendant la pandémie, selon une étude parisienne. » Medscape. 14 octobre 2012. (podcast).  Entretien avec le Pr Richard Delorme*. 

GYNECO-OBSTETRIQUE :

« Inceste : protéger la mère c’est protéger l’enfant. » France Culture. 29 octobre 2021. (podcast). Difficile de ne pas s’énerver en découvrant le « syndrome d’aliénation parentale » inventé par Richard Gardner* et les conséquences de sa trop longue utilisation en justice.

« Viol sur ordonnance ». francetvinfo.fr. 04 novembre 2021. (podcast). Toute pénétration non consentie est un viol, même par un médecin ou une sage-femme.

HYPNOSE :

« Hypnotisme et monstruosité : six pépites puisées dans les archives de la Sorbonne. » Télérama. 07 novembre 2021. (podcast)Ces archives sont désormais facilement accessibles (podcast) et les auteurs y ont trouvé « La revue d’hypnotisme expérimental et thérapeutique » du Dr Edgar Bérillon* ? fervent défenseur de l’hypnose, mais dont l’objectivité ne semble pas être le caractère dominant… , et « Le journal du magnétisme » du Baron du Potet*, disciple de Mesmer*.

MEDITATION :

« Mon année de méditation en pleine conscience » Sciences & Avenir29 Octobre 2021. (podcast).  Ce documentaire a ouvert le festival Pariscience (podcast). La journaliste australienne Shannon Harvey décrit son expérience supervisée par le Pr Nicolas Cherbuin* et l’enrichit par de nombreuses rencontres de spécialistes internationaux : Richard Davidson*, Jon Kabat Zinn*, Matthieu Ricard*, etc.

« More evidence mindfulness is effective for migraine. » 26 octobre 2021. Medscape. (podcast). Une nouvelle corde à l’arc de la méditation…

NEUROSCIENCES :

« L’IRM quantitative, une nouvelle méthode pour observer le thalamus. » Sciences & Avenir. 21 octobre 2021. (podcast). Une nouvelle méthode prometteuse pour l’étude de la dyslexie.

« Novel light therapy helmet boosts brain function. » Medscape. 21 octobre 2021. (podcast). Des résultats prometteurs chez les personnes âgées.

« Novel brain stimulation : a game changer for severe depression ? » Medscape. 29 octobre 2021. (podcast). La pandémie de Covid-19 nous a fait découvrir les difficultés des essais cliniques en double aveugle et de leur interprétation. Vous avez compris que l’élaboration de ces protocoles où ni le patient, ni le prescripteur, ne connaissent la nature exacte du produit administré (produit testé, placebo, produit de référence ?) est très complexe afin de garantir des résultats fiables avec un minimum de risques pour les volontaires qui participent à l’essai. Une de ces précautions, assez peu médiatisée, est la définition de « frontières » amenant à stopper l’essai avant son terme. On pense évidemment à l’apparition d’effets secondaires inacceptables mais il existe également des cas où l’essai est arrêté parce que le produit (ou traitement) testé est tellement efficace qu’il n’est plus éthique d’en priver les patients recevant le placebo ou le traitement de référence ! C’est ce qui s’est passé pour ce traitement de stimulation magnétique transcrânienne dans la dépression sévère. Attendez-vous à en entendre beaucoup parler.

« Est-ce que les détecteurs de mensonges fonctionnent ? » Sciences & Avenir audio. 04 novembre 2021. (podcast). Un excellent article qui fait le point sur les recherches actuelles et leurs résultats. N’oubliez pas le rôle fondamental du contexte et (re)lisez « Je sais que vous mentez » de Paul Eckman*.

« Exploration, Stanislas Dehaene ». France InterL’heure bleue. 03 novembre 2021. (52 mn). (podcast). Laure Adler s’entretient avec ce célèbre psychologue, Professeur au Collège de France, à propos de la sortie de son dernier livre « Face à face avec son cerveau ». En prime vous découvrirez sa position très tranchée sur la conception de l’inconscient de Jacques Lacan* et la vie après la mort. On ne voit pas le temps passer !

« Les biais cognitifs ». Cerveau & PsychoThema n° 25. 3.99 €. Je n’ai pas encore eu le temps de parcourir les 80 pages mais je m’en délecte déjà !

PEDIATRIE :

« Les violences éducatives ordinaires sont des « méthodes ancestrales » qui peuvent avoir des conséquences sur l’enfant » francetvinfo.fr. 27 octobre 2021. (podcast). Gilles Lazimi* annonce une nouvelle campagne de sensibilisation. Bienveillance et communication plutôt que gifles, fessées et humiliations…

SOMMEIL :

« Sleep problems in mental illness highly pervasive. » Medscape. 15 octobre 2021. (podcast). Formez-vous à la gestion du sommeil !

« The new first-line treatment for adult insomnia. » Medscape. 10 novembre 2021. (podcast).  Plaidoyer pour les TCC par le Dr Neil Skolnik.

SYNDROME DE STRESS POST TRAUMATIQUE :

« Procès des attentats du 13-novembre : ces rescapés du Bataclan « vivants parmi les morts mais morts parmi les vivants. » francetvinfo.fr. 18 octobre 2021. (podcast). Des témoignages glaçants sur la genèse du SSPT.

THERAPIE :

« Comment l’anxiété se manifeste aussi par des maux physiques. » Psychologies10 novembre 2020. (podcast). Amélia Lobbé* détaille les manifestations corporelles et propose quelques solutions.

« L’hypersensibilité, une notion en vogue ? » France Culture. 27 octobre 2021. (9 mn). (podcast). Antoine Pelissolo* n’a pas la même vision que Fabrice Midal* !

« Hypersensibilité : trouver sa place en famille, au travail, dans la société. » Psychologies. 22 septembre 2021. (podcast). Un article plus conventionnel sur ce sujet « tendance ».

« Spiders, dogs, and PTSD : A virtual treatment for phobias and fear. » Medscape. 26 octobre 2021. (podcast). L’usage de la réalité augmentée est maintenant assez fréquent dans la prise charge des phobies par « thérapie d’exposition ». Cet article y ajoute le traitement des SSPT.

« Quel pouvoir émotionnel à la musique ? » Louie. (41 mn). (podcast). Décidemment la musicothérapie devient tendance !

« Comment le psychanalyste Carl Gustav Jung peut nous aider dans la vie ? ». France InterGrand bien vous fasse. 09 novembre 2021. (57 mn). (podcast). Découvrez ce grand penseur de la psychologie avec l’aide du philosophe Frédéric Lenoir* et du psychanalyste (freudien !) Gérard Bonnet*.

« The power of crying : why you should let it all out ? » Medscape. 09 novembre 2021. (podcast). Plaidoyer pour l’effet thérapeutique des pleurs et la façon d’y réagir.

VIE PROFESSIONNELLE :

« Open notes : big benefits, few harms in Psychiatry, experts say. », Medscape29 octobre 2021. (podcast). La confiance, une des bases de l’alliance.

« La santé mentale des étudiants et internes en médecine s’est encore dégradée. » Medscape. 21 octobre 2021. (podcast). Triste bilan de la seconde enquête !

« Crise des soignants : un philosophe au chevet de l’hôpital. » France Culture. 10 novembre 2021. (39 mn). (podcast). Guillaume Durand confronte les principes d’éthique à la réalité du terrain.

CHEMINS DE TRAVERSE :

« On se fait une petite partie ? » Sciences tips. (podcast). Vous avez déjà joué contre un ado ? 

« En Suède, le nettoyage de la mort. » franceinter.fr. 1er novembre 2021. (4 mn). (podcast). Une pratique traditionnelle et non sans intérêt qui commence à se répandre outre Suède.

« Etudes scientifiques : nouveau terrain de jeu des fraudeurs. » franceinter.fr. 05 novembre 2021. (podcast). Nous avons vu pour la pandémie de Covid-19 l’importance de disposer d’études scientifiques solides et cette exigence se retrouve pour valider les « thérapies complémentaires » dont l’hypnose. Cet article montre tous les problèmes rencontrés pour vérifier la validité des études (même publiées par des revues « sérieuses ») et les nombreuses dérives. A quand une véritable formation des étudiants en médecine aux principes de base de la bibliographie et des études scientifiques ?

« 25 illusions d’optiques ». greedyfinance.com. 12 avril 2021.  (podcast). A regarder pour les images, sans attacher trop d’importance aux commentaires ! Et pourquoi ne pas avoir un livre d’illusions d’optique dans votre salle d’attente : c’est rassurant de constater que la « réalité » peut exister de façons différentes…

« La Thérapie » (podcast). Belle séance d’hypnose collective électrique !

TENDANCES-VOCABULAIRE :

« Ayahuasca » : Substance psychotrope associant deux ingrédients récoltés en Amazonie : les feuilles de Psychotria viridis (contenant du DMT) et l’écorce de la liane du même nom. Utilisé pour des transes chamaniques en Amérique Latine.

« Bigorexie » : Dépendance ou addiction au sport.

« Binge drinking » : Aussi appelé « Beuverie express ou hyperalcoolisassion rapide ». Mode de consommation excessif de boissons alcoolisés sur une courte période de temps avec pour but l’obtention d’une ivresse aigüe très rapide. Très à la mode dans les soirées de certaines écoles de commerce…

« Binge watching » : Aussi appelé « Visionnage boulimique ».   Pratique qui consiste à regarder la télévision ou tout autre écran pendant de plus longues périodes de temps que d’habitude, le plus souvent en visionnant à la suite les épisodes d’une même série.

« Capsaïcine » : Alcaloïde extrait du piment et ayant des propriétés antalgiques utilisées pour traiter les douleurs neuropathiques.

« Divulgâcher » : francisation de « spoiler ». Désigne le fait de donner à l’avance des éléments d’intrigue d’un spectacle (film, série télévision, etc.) à de futurs spectateurs au risque de gâcher leur plaisir.

DMT : DiMéthylTryptamine. Puissant hallucinogène, apparenté au LSD, provoquant dans certains cas des expériences de « mort imminente ».

« Effet Dunning-Kruger » : Biais cognitif aussi appelé « effet de surconfiance » selon lequel les moins qualifiés dans un domaine surestiment leur compétence.

« FOMO » : « Fear Of Missing Out » ou « anxiété de ratage ». Sorte d’anxiété sociale caractérisée par la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque donnant une occasion d’interagir socialement. Touche un certain nombre d’adolescents et de jeunes adultes accros à leur smartphone…

« RIM » : Thérapie par répétition d’imagerie mentale. Technique de traitement des cauchemars dérivée des TCC.

« tDCS » : Acronyme de « Transcranial Direct Current Stimulation » : Technique de stimulation transcrânienne par courant continu utilisée pour la prise en charge de pathologies psychiatriques pharmaco-résistantes (Schizophrénies, dépression).

« Thérapie des contingences » ou « management des contingences » : Approche comportementale qui consiste à donner au patient une récompense en lieu et place de celle recherchée par l’usage de la substance, comme des bons cadeaux. Thérapie utilisée dans le traitement des addictions dans certains pays (pas en France).

« TMS » : Transcranial Magnetic Stimulation. Stimulation magnétique cérébrale transcutanée utilisée en psychiatrie pour des pathologies pharmaco-résistantes (Schizophrénies, dépression). 

 CITATIONS :

« Il faut concevoir le patient dépendant comme souffrant d’une maladie chronique.
« La douleur chronique et les troubles du sommeil doivent être pris en charge. Ce sont deux problèmes qui favorisent les consommations. »

Guillaume Airagnes

 « Le médecin n’est pas en position de sachant qui prescrit un changement. Il peut toutefois l’induire. »

Laurent Karila.

« La frontière entre consommation excessive et addiction n’est pas nette. »

Jean-Michel Delile.

 « S’adonner au « binge drinking » entre 19 et 25 ans multiplie par trois le risque de devenir alcoolodépendant ».

Mickael Naassila.

 « La relaxation et la transe hypnotique permettent de mettre à distance l’évènement traumatique et de retrouver des ressources intérieures normalement peu développées mais présentes.Les benzodiazépines, qui sont des anxiolytiques, ne devraient pas être prescrites pour réduire les symptômes aigus de stress post traumatique ou les problèmes de sommeil au cours du premier mois suivant un évènement potentiellement traumatisant ».

Patrick Bantman

« L’ayahuasca provoque des hallucinations, exacerbe les sensations et émotions, fait ressurgir des souvenirs et revivre des traumatismes.Libre à chacun de déterminer s’il s’agit d’un esprit extérieur et invisible à l’œil nu qui entrerait en communication avec l’âme alors qu’une partie du cerveau (la rationnelle) serait mise en sommeil, ou bien s’il s’agit tout simplement de l’inconscient over-stimulé sous l’effet d’un puissant psychotrope naturel. »

Carole Boinet.

 « Si on n’oublie pas, on ne peut pas vivre, ni agir. L’oubli doit être construction. Le désespoir, c’est l’inaction, le repli sur soi. Le danger c’est de s’arrêter. »

Alain Resnais.

 « L’hypnosédation, qui associe un accompagnement hypnotique à des produits sédatifs et/ou analgésiques contrôlés, a toute sa place dans les chirurgies de surface ou mini-invasives, comme une hémi thyroïdectomie, une endartériectomie carotidienne ou une opération de nettoyage de la carotide. Et certains examens exploratoires ou actes chirurgicaux, sans anesthésie locale, peuvent même être effectués uniquement sous hypnose, à l’instar de la coloscopie, autrefois systématiquement pratiquée sous anesthésie générale. »

Jean-Marc Benhaiem 

« La meilleure façon de pratiquer l’autohypnose, c’est de commencer quand tout va très bien.
Et quand tout va bien, tu peux toujours remercier pour tout ce qui va bien ! »

Pascale Chami.