La 51-ème chronique de Bruno Blaisse.

19 avril 2022

PREAMBULE :

Vous trouverez en pièce jointe le » MODE D’EMPLOI  » qui explique l’esprit de chaque rubrique et la façon de l’utiliser au mieux, le dossier  » QUI EST-CE » pour mieux identifier les auteurs ou intervenants cités et le dossier « VOCABULAIRE » pour mieux définir certains termes employés.
Ce mois-ci la préparation des infos a été perturbée par une invité surprise assez indésirable : la Covid-19… dont je récupère doucement !
C’est pourquoi j’ai à nouveau repoussé d’un mois le compte-rendu de la formation d’Yves Halfon* sur « La femme blessée » dont la rédaction est bien avancée mais encore incomplète.
Il faut dire aussi que le Hors-Série d’Hypnose et Thérapies Brèves sur « Les tâches thérapeutiques » m’a bien occupé tant il est riche (et encore j’avais déjà commenté une bonne partie des articles à la suite du colloque !Ne ratez pas ce numéro exceptionnel.
Je me suis aussi laissé happer par la lecture du Thema de Cerveau & Psycho sur les « biais cognitifs*», sujet très « tendance » si j’en crois le nombre d’articles que je cite dans ces infos à ce sujet. Un excellent dossier que je vous recommande de le télécharger.
Enfin merci à Claire Josse* qui m’a fait parvenir son premier compte-rendu de lecture et je vous rappelle que vos contributions sont les bienvenues.
Et dans ce week-end d’entre élections détendez-vous un instant avec un magnifique récit… d’enterrement !
PS : toutes les fautes d’accord masculin/féminin ne sont pas involontaires…

HYPNOSE ET THERAPIES BREVES :

Le Hors-Série N° 16 est paru. Son thème est : « Tâches thérapeutiques : retrouver l’autonomie ». 22 €.
Ce numéro reprend les interventions du colloque Visio du 05 Décembre 2021 : « Les tâches thérapeutiques : outils du changement » (qui est à nouveau disponible au prix de 72 €) mais est enrichi de plusieurs articles originaux.
Je vous ai déjà donné un résumé de ce colloque en février 2022, et donc je parlerai uniquement des nouvelles contributions (mais je vous conseille de vous détendre en lisant le détail de la façon dont Jacques-Antoine Malarewicz* traite un problème de dépucelage tardif).
« Tâches thérapeutiques et hypnose relationnelle » Julien Betbèze* nous offre un magnifique éditorial, modèle de synthèse et de simplicité, à lire en priorité.
« Pour qui, pour quoi, pourquoi les tâches ? » Alain Vallée* propose une profonde réflexion sur les tâches et leur rôle dans la relation patient-thérapeute.  Il rejoint Dominique Megglé* dans son interrogation sur la frontière poreuse entre « tâche « et « suggestion post hypnotique* » et nous invite à observer notre positionnement comme thérapeute, éventuellement prescriptrice de tâche.
Pendant de nombreuses années la lecture des exploits de Dominique Megglé*et Daniel Quin*(mais aussi Milton H. Erickson* ou Giorgio Nardone*), m’a fait le même effet : je réfléchis au cas clinique exposé, je cherche intensément la solution, je ne la trouve pas, je la lis, je suis ébloui, j’éclate de rire… et je pleure devant mon incompétence face à tant de sens clinique, d’intuition, d’imagination et de simplicité.
A présent je vais mieux, d’abord parce que je me répète : « Rigole, analyse, apprend et surtout ne fais pas du Megglé ! » (Mais aussi parce qu’à force de travail, de lectures et d’expérience j’ai progressé, ou du moins c’est ce que je m’imagine !). 
Chacun son style, à chaque patient son approche, il n’y a pas de recette définitive, universelle… mais il est toujours intéressant de voir comment font les consœurs, surtout quand ils sont doués et efficaces ! Alors ne ratez pas : « Les tâches thérapeutiques » et « La prescription de tâches », les contributions hilarantes (et RESPECTUEUSES) de ces joyeux drilles, mais surtout écoutez et suivez leurs conseils de thérapeutes avisées.

Pour rester dans le thème hypnose et humour, difficile de ne pas citer « L’hypnose 2.0 : une promesse de tâches minimalistes en thérapie » de Gustave Brosseau* où le célèbre psychologue canadien nous donne une belle démonstration de silence et de poignée de main.
Enfin : « Quelle rhétorique pour introduire la prescription de tâches ? » de Wilfrid Martineau*. Comme le titre l’indique cet auteur livre un magnifique exposé sur la façon de préparer la prescription de tâche au cours de l’entretien et confirme que c’est la consultation qui propose la tâche par l’alliance entre le patient et la thérapeute.  Lisez et relisez cet article tranquillement pour en apprécier toutes les subtilités et en assimiler les enseignements, vous devriez grandement améliorer votre communication et votre efficacité.
Au total : un numéro exceptionnel à lire et relire.

DANS LES KIOSQUES :

Les grands dossiers Sciences Humaines. Mars 2022. 7.9 €. « La manipulation ». Je suis souvent un peu déçu par cette revue dont je trouve les articles pas assez détaillés ou trop influencés par les théories psychanalytiques.
D’autre part je suis régulièrement énervé par les pseudos « guides anti manipulation » qui pullulent dans la presse grand public.
J’ai donc été très agréablement surpris par ce grand dossier qui aborde le sujet de multiples façons avec l’aide d’auteurs réputés : Gérald Bronner*, Robert-Vincent Joule*, Jean-Léon Beauvois*, etc.
Je vous conseille particulièrement « Les pièges de l’empathie » par Serge Tisseron*.
Un bon numéro qui vaut le coup d’être lu si vous vous intéressez à la manipulation.

Cerveau & Psycho. Avril 2022. 7 €. « La PNL en PLS ».  Dans cette revue c’est Yves-Alexandre Thalmann* qui généralement à le role de la « snipper » chargé de « dégommer » les idées reçues (ce qu’il fait dans ce numéro à propos du « mythe de la grenouille »), mais cette fois c’est Nicolas Gauvrit* qui s’attaque à la PNL* avec succès et références à l’appui.
Malgré tout je pense que tout n’est pas à jeter dans la PNL mais que son défaut est de vouloir se présenter comme une science et de trop chercher à faire rentrer les patientes dans des « cases ».
Dans le même numéro : « La mélatonine aide-t-elle vraiment à s’endormir ? » d’Ingo Fietze* qui précise les indications de cette hormone « miracle » (quitte à désespérer de nombreux « laboratoires » et responsables de marketing), et un dossier sur le racisme, histoire de bien comprendre ce qu’est le « biais tribal* ».
Mars 2022. 3.8 €. « Stress, anxiété ou angoisse : comment faire la différence ? »Dans sa nouvelle revue Sophie Davant fait appel au très médiatique Dr Gérald Kierzek* qui fournit un article assez complet sur le sujet avec référence à la sophrologie, l’art-thérapie, l’hypnose, la cohérence cardiaque, la méditation, les TCC, l’AMSR*… Dommage que la seule référence donnée pour l’hypnose soit celle d’une entreprise « humaniste » non conforme aux critères de la CFHTB. Peu d’intérêt.

Elle. 24 Mars 2022. 2.6 €. « Plein sommeil » L’article commence bien avec ½ page de présentation par des spécialistes : Ginevra Uguccioni*, Isabelle Poirot*, Céline Martinot*, qui présentent clairement le problème et les orientations de traitement.
Malheureusement cela ne dure pas et la suite de l’article propose 16 « conseils sur mesure » de 07h30 à 04h… qui ressemblent plus à du placement de produit qu’à des conseils désintéressés (et au tarif du « sur mesure » … Un pyjama à 430 €, cela vous tente ?) A ce prix le sommeil est d’or ! L’hypnose n’est pas oubliée grâce aux conseils d’une « énergéticienne » formée au Reiki*… Gardez la première page et jetez le reste.

 

 

Sciences HumainesAvril 2022. 5.9 €. « Christophe André : vivre avec les orages ». Christophe André* revient sur la notion de consolation. Je vous invite fortement à lire ce grand entretien, très fort, très humble et très apaisant qui enrichira j’espère votre pratique et vous donnera envie de lire son livre. Dans le même numéro un dossier sur les mécanismes de la désinformation (ah les biais cognitifs) et les moyens d’y résister.

« Paris vous aime magazine ». Avril 2022. Paris Aéroport. Gratuit. « Ce biais cognitif qui nous divise. » Surprenant de trouver dans cette revue très « glamour » un article reprenant les études du Pr Keith E. Stanovich* sur le « biais de confirmation* » (ici rebaptisé « autoconfirmation ») qui pointe intelligemment des dérives intellectuelles regrettables mais en tire des conclusions très radicales et assez polémiques. Biais tribal + biais de confirmation : danger.

PRESSE :

M6. Journal du 07 Avril 2022. Dans cette édition un sujet sur les « vols sous hypnose » dans le Nord de la France où l’on découvre que les voleurs associent hypnose conversationnelle et « maraboutage » sur une clientèle très ciblée. Philippe Aïm* apporte des réponses bienvenues mais il est certain que ce genre de pratiques ne favorise pas l’amélioration de l’image de l’hypnose médicale !

NOTES DE LECTURE :

« Le corps est le seul langage qui ne ment pas ». Constance Flamand-Roze. Ed Les arènes. (2018). 20 euros.
20 histoires de vie et d’accompagnement hypnotique, étayées d’explications scientifiques, écrites dans un langage simple et éclairant.
« Nous sommes comme les arbres », visibles (conscients) et invisibles, nos racines, qui nourrissent la partie visible.
Constance est une très jolie dame, alerte, gaie, énergique, dynamique…vivante ; c’est aussi une scientifique, docteure en neuro sciences, qui connait bien notre « imbécile » de cerveau !
Au travers d’un peu plus d’une vingtaine d’histoires, après une présentation simple, succincte et clinique de la pathologie ou du problème qu’amènent Cécile, Guillaume et les autres, Constance raconte leur rencontre.
Elle active les liens indéfectibles du corps et de l’esprit dans un accord parfait avec le sujet, qu’il s’agisse d’accompagner un geste technique (PL, Sonde gastrique), de symptômes pénibles (tics, tremblements), d’addiction ou d’un chagrin.
Et le lecteur devient Constance dans ce moment magique et combien exaltant pour finalement convenir, avec Constance, « l’hypnose n’est pas un médicament, c’est une partie de nous qui s’exprime ».
Merci à Claire Josse* pour ce compte-rendu de lecture qui donne envie de découvrir cet ouvrage.
« La douleur, je fais face avec l’hypnose. » Grégory TostiEd In press. (2021). 11 €.
Ce petit livre est facile à lire et sait intéresser son lecteur tout en donnant, et répétant, les notions fondamentales de la pratique de l’hypnoanalgésie.
Le dernier chapitre signale l’importance d’un bon sommeil pour favoriser le traitement, ce qui n’est pas assez souvent rappelé.
L’auteur expérimenté propose plusieurs exercices et comme dans tous les ouvrages de cette série dirigée par Jean-Marc Benhaiem* un QR code permet de télécharger une séance gratuite.
Au total un ouvrage destiné avant tout au grand public qui donne envie d’un peu plus… mais qui permet de réviser agréablement ses connaissances de base.

« Les biais cognitifs ».

 Cerveau & PsychoThema. Octobre 2021. Téléchargement 3.99 €. 84 pages.
Entre la pandémie, le réchauffement climatique et la guerre en Ukraine l’accent a été largement mis sur les difficultés d’une information fiable.
Le point positif est que j’ai vu apparaître (et découvrir, je vous rappelle que je suis anesthésiste, pas psychologue) de nombreux articles sur ces pièges neuropsychologiques nommé « biais cognitifs* » ou « raccourcis heuristiques* ».
Oui notre cerveau nous trompe à notre insu (et presque de notre plein gré !) Surprenant et effrayant. La seule solution reste l’esprit critique mais pas si simple de l’acquérir !
Comme pour les manipulations extérieures (le biais cognitif est une auto manipulation intérieure) la première étape est de s’informer pour avoir une chance d’être conscient de ce qui nous arrive, c’est pourquoi je vous recommande fortement la lecture de ce Thema au prix très raisonnable.
Les articles sont passionnants à lire, très bien documentés et vous découvrirez tous les pièges de l’intuition, des « biais de supériorité, de négativité, de confirmation », de l’« effet de cadrage, d’ancrage, de récence*  ou de première impression », etc.
Ne lisez pas l’article sur la « justice », (il risque de trop vous énerver à moins que vous ne soyez fan de la série télévisée « Bull »), mais ne manquez pas celui d’Eléonore Mariette* et Nicolas Gauvrit* sur les « bugs » des gens « intelligents » et celui de Philippe Damier* qui propose, enfin, quelques solutions. Bonne lecture.

PARU, PAS LU :

« Le laboureur et les mangeurs de vent ». Boris Cyrulnik. Ed Odile Jacob. (03 2022). 22.9 €.
« Le guérissage ». Marie Cazzaio. Ed Tana. (03 2022). 19.9 €.

THEATRE TELEVISION FILMS ET SPECTACLES :

« Balthazar ». TF1. Saison 4. Diffusé le jeudi soirA la fin du premier épisode la héros (médecin légiste déjanté et très perturbée) fait une belle démonstration d’hypnose conversationnelle dans une prise d’otage. Ok. Malheureusement dès l’épisode suivant on a la totale : dédoublement de personnalité, rupture de pattern, etc. Comment ne pas avoir peur de l’hypnose après ça !

CONGRES, FORMATIONS, WEBINAIRES :

« 6ème colloque en visioconférence de la revue Hypnose & Thérapies brèves : LE GUÉRISSEUR INTÉRIEUR. »
Colloque du dimanche 22 mai 2022 de 9 h à 17 h sur ZOOM
avec son replay à volonté pendant 2 mois. 72 €.
En vous inscrivant avant le 04 mai vous bénéficierez du replay
pendant 4 mois au lieu de 2 mois !

12-ème forum Confédération Francophone d’Hypnose et Thérapies Brèves : « L’hypnose au cœur des cultures ». Du 11 au 14 mai 2022 à Luxembourg. Il est encore temps de vous inscrire.

« Les troubles du comportement alimentaire ». 5-ème Colloque de la revue Hypnose & Thérapies Brèves en visioconférence du dimanche 27 Mars 2022. Toujours disponible à l’achat : 72 €, avec replay à volonté pendant 2 mois.

« Masterclass en anesthésie » : 31 Mai 2 juin Biarritz

ANESTHESIE :

« Deepsen et hypnose » : YouTube. 17 Mars 2022. (25 mn). Découvrez ce webinar diffusé par le Collège National des Cardiologues des Hôpitaux qui présente l’utilisation d’un masque de réalité virtuelle en rythmologie. Mais pourquoi ne pas se former à l’hypnose ?
« L’hypnose en cardiologie comment ça marche ? ». Medscape.  30 Mars 2022. Justement ici les cardiologues auteurs du webinar détaillent leurs différents efforts pour intégrer l’hypnose et les réticences des anesthésistes ! Bravo aux cardiologues pour leurs efforts.

COMMUNICATION :

« Comment lutter contre les fake news et le complotisme ? » France Inter. Grand bien vous fasse. 24 Mars 2022. (53 m). Réponse : l’éducation à l’analyse critique, dès le début de la scolarité, et le role des parents. Parlez avec vos enfants.
« Les petites phrases blessantes. » Louie médiaEmotions. 21 Mars 2022. Une série de 4 podcasts dont le premier est paru dans la série Fracas en décembre 2021.
« Pourquoi faire rire les autres nous réchauffe-t-il le cœur ? » Louie médiaEmotions. 04 Avril 2022. (54 mn). Une excellente émission très bien documentée. Et vous comment faites-vous pour partager un rire ? (Si vous manquez d’idée vous pouvez regarder « Drôle d’enterrement » dans la rubrique « Chemins de traverses ».)
« How and why the language of medicine must change. » Medscape. 30 Mars 2022. Une intéressante initiative aux USA pour favoriser le respect des patients quels qu’iels soient.  
« Eye-opening’ Experience on the Other Side of the Hospital Bed. » Medscape. 29 Mars 2022. Une bonne expérience à condition d’être capable de se remettre en question.

COVID-19 :

« Post-Covid cognitive, EEG changes persist up to 1 months. » Medscape. 15 Mars 2022. Troubles cognitifs, troubles de l’attention, dépression, anxiété, SSPT… sale maladie, je confirme !
« About 19% of COVID-19 headaches become chronic. » Medscape. 06 Avril 2022.  Un problème invalidant que vous risquez de rencontrer en consultation de la douleur, qui commence à être mieux expliqué, mais pour lequel les traitements piétinent encore. 
« Covid long : l’impact sur la vie des patients s’aggrave après six mois. » Sciences & Avenir. 13 Avril 2022. A garder en mémoire !

DEUIL SOINS PALLIATIFS :       

« Les gens qui restent ». Slate audio. 7 podcasts sur le deuil.
« Qu’est-ce que le trouble du deuil prolongé ? » France Culture. 22 Mars 2022. (8 mn). Entretien avec Patrick Landman*, psychiatre, pédopsychiatre, psychanalyste et président de l’association stop DSM, à propos de cette nouvelle définition de la classification DSM*.

DOULEUR :

« Medical Cannabis May Cut Opioid Use for Back Pain, OA. » Medscape. 28 Mars 2022. Un médicament de plus dans notre trousse à outils ?
« Santé : la stimulation magnétique transcrânienne, nouvelle thérapie anti-douleur. » francetvinfo.fr. 21 Mars 2022. Espérons que de nouveaux centres seront bientôt équipés.

GUERRE :

« Même un bébé sent la guerre de manière épidermique. » francetvinfo.fr. 17 Mars 2022. Les explications et les conduites à tenir de Philip Jaffé*.
« Les enfants seront non pas traumatisés, mais ils seront choqués, bouleversés. » franceinter.fr. 17 Mars 2022. (25 mn). J’ai écouté en direct cet entretien avec Boris Cyrulnik* et j’ai immédiatement été « scotché ».

GYNECO-OBSTETRIQUE SEXOLOGIE :

« Mères épuisées. » France Culture. 04 Avril 2022. Deux cas de prise en charge d’épuisement maternel en post-partum.
« Comment sortir d’une dépression du post-partum ? » Psychologies. 30 janvier 2021. Les conseils de deux spécialistes.

HYPNOSE :

« L’atelier d’hypnose. » Podcast de Xavier Penin* sur Spotify. Découvrez toute une série d’exercices audios.
« Sommes-nous tous hypnotisables ? » Psychologies. 13 juillet 2020.

Le début de l’article est attirant avec la participation de Nicole Prieur* (qui met en relation hypnose et philosophie) et de Jean-Marc Benhaiem* qui sont bien connus.
Par contre je suis beaucoup moins convaincu par le grand chapitre consacré à Daniel Goldschmidt* qui se présente comme un des « rares français pratiquant l’hypnose profonde » (Dominique Megglé*, entre autres, appréciera lui qui fait des formations d’hypnose profonde depuis des années) dont il fait une présentation assez peu rassurante, et à des conceptions très personnelles sur l’inconscient (à mon goût).
Enfin cerise pourrie sur le gâteau parmi les trois références données pour trouver un hypnothérapeute figure à nouveau celle d’une entreprise « humaniste » non conforme aux critères de la CFHTB. Prudence.
« Peut-on manipuler quelqu’un avec l’hypnose ? » Ça m’intéresse. 08 Avril 2022. (2 mn 20). Un petit article plutôt bien fait qui alerte clairement sur le problème de la compétence des praticiens, mais ne donne pas de solution claire !

MEDITATION :

« Unexpected effect of muscle relaxation on grief severity. » Medscape. 29 Mars 2022. La relaxation serait plus efficace que la méditation elle-même.

PEDIATRIE :

« Dessine-moi le bonheur. » France Culture. 11 Avril 2022. (28 mn). Il y a des enseignantes qui ont tout compris, ces enfants ont beaucoup de chance ! Bravo.
« A la recherche de l’attention ». Louie Média /Emotions. Série de trois émissions de 21 minutes sur le TDAH, et non l’autisme comme je l’ai écrit par erreur le mois dernier. Merci de votre vigilance bienveillante.
« Psychologie des contes : un autre regard sur « Cendrillon ».
France Inter. 16 mars 2022. Le regard de Bernadette Bricout, professeur de littérature orale à l’université Paris Diderot.
« Avons-nous tous des troubles de l’attention ? » France Culture. 04 Avril 2022. Un bon article de synthèse sur le TDAH* avec de nombreuses références à des émissions sur le même thème.
« Signalement par les médecins, soins en psychotrauma : la commission sur l’inceste dévoile 20 préconisations ». franceinter.fr. 31 Mars 2022.

Un travail considérable. Reste à donner les moyens financiers, règlementaires, juridiques, etc. indispensables… et à ne pas décourager les bonnes volontés mais les encourager.
Problème délicat comme vous le verrez dans le témoignage du Dr Françoise Fericelli assez refroidissant… (Malheureusement je n’ai pas eu accès à l’argumentaire du Conseil de l’Ordre des Médecins).

« Les petites phrases blessantes ». Louie MédiaFracas. Décembre 2021. 4 épisodes de 30 minutes. Et si vous relisiez Jacques Salomé* ?
« C’est comme si je sortais de mon corps ». francetvinfo.fr. 18 Mars 2022. Covid-19, angoisses, « syndrome de dépersonnalisation-déréalisation* » et thérapie chez une adolescente. 
« Stéréotypes : les filles attribuent davantage leurs échecs à un manque de talent que les garçons. » Sciences & Avenir. 30 Mars 2022. Un biais cognitif à combattre.

SCIENCES & NEUROSCIENCES :

« Un tour de magie pour comprendre comment notre cerveau anticipe. » Brut.media. 07 Mai 2019. (3 mn). Les explications d’Albert Moukeiber*.
« Comment la réalité virtuelle envoûte notre cerveau. » 20 minutesSixième-science. 24 Mars 2022. (32 mn). Découvrez la cybercinétose* et autres dangers de ces nouvelles techniques avec l’aide de la journaliste scientifique Elena Sender*.

THERAPIE :

« Navigating patient request for an emotional support animal. » Medscape. 15 Mars 2022. Nouvel apport sur l’utilité des animaux en thérapie. Pensez à demander à vos patients s’ils en ont chez eux, c’est souvent une ressource utile.
« Dr dog » eases emergency patients anxiety, pain. » Medscape. 11 Mars 2022. Cette fois, cette étude sur l’utilité des chiens en thérapie est randomisée*.
« Quand l’art s’invite au cabinet médical. » Medscape. 14 Mars 2022. Art thérapie quand tu nous tiens !
« Comment faire de l’anxiété une alliée ? » France InterGrand bien vous fasse. 29 Mars 2022. (53 mn). Avec la participation de Wendy Suzuki* et Antoine Pelissolo*. Un peu ça va, mais ne pas se laisser déborder.
« Le jour où j’ai fait « parler » mon pied. » Psychologies. 22 Mars 2022. Des bienfaits de la dissociation pour prendre de la distance.
« Gas lighting : cette dangereuse technique de manipulation qui fait perdre la raison. » Psychologie. 19 Mars 2022. Isabelle Nazare-Aga* détaille un mode opératoire de pervers narcissique.

VIE PROFESSIONNELLE :

En ce moment une petite polémique apparaît autour du terme « hypnose intégrative », notion très floue mais qu’au moins deux instituts de formation (ne satisfaisant pas aux critères de la CFHTB*) utilisent assorti du sigle® ce qui laisse penser qu’ils en possèderaient l’exclusivité. Donc prudence même si le spécialiste que j’ai consulté m’a précisé que ce sigle de copyright est américain et non français et qu’en consultant la base de données de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle je n’ai pas retrouvé ces organismes associés à ce terme.

« Responding vs reacting : overcoming stress in medicine. » Medscape. 14 Mars 2022. Faites une pause Yoga.
« Pourquoi la psychiatrie attire moins les étudiants en médecine. » francetvinfo.fr. 17 Mars 2022. Décidemment les idées reçues ont la vie dure… A quand une vraie réforme de l’enseignement de la médecine ?
« MonPsy ». Ce site du ministère permet de trouver la liste des psychologues participant au dispositif offrant jusqu’à 8 séances remboursées pour tous à partir de l’âge de 3 ans (sur orientation d’un médecin ce qui est assez délicat au regard du statut indépendant des psychologues).
« Prix de recherche en hypnose de la CFHTB. » CFHTB. Pourquoi pas vous ?
« Physician burnout & depression report 2022 »Medscape. Janvier 2022. Je ne suis pas persuadé que ce soit mieux en France !
« Performance Anxiety Highly Common Among Surgeons » Medscape. 05 Avril 2022. Et en plus un des chirurgiens se plaint que « La plupart de mes collègues prétendent qu’ils sont des dieux vivants. » Un vrai problème, une vraie souffrance, qui ne se règle pas bistouri à la main ! Courage.
« Are you a workaholic or do you just have a lot to do ? » Medscape. 06 Avril 2022. Votre premier patient c’est vous !

CHEMINS DE TRAVERSE :

« Entrez dans la transe. » France Culture. 27 Février 2022. Transe et musique.
« Drôle d’enterrement » YouTube. 01 Mai 2015. N’y voyez aucune intention politique… Guerres, pandémie, élections…c’est bon de rire malgré tout dans cette époque horrible et je vous laisse apprécier l’ordre des priorités !

TENDANCES-VOCABULAIRE :

« AMSR « : méthode de relaxation et de stimulation sensorielle à base d’écoute de bruits apaisants, très en vogue sur internet.
« Biais tribal » : biais cognitif qui nous amène à favoriser les individus censés appartenir au même groupe que nous.
« Body scan » : Technique utilisée en méditation, hypnose, etc. qui consiste à focaliser son attention successivement sur les différentes parties du corps. (En général en remontant des pieds jusqu’à la tête).
« Cybercinétose » : Trouble de la perception visuelle analogue au mal des transports dû à l’utilisation des casques de réalité virtuelle. (Une des raisons est la discordance entre les informations visuelles et les informations proprioceptives).
« Douleur procédurale » : Douleur provoquée par un soin : prise de sang, ponction, pansement, etc.
« DSM » : Manuel Diagnostique et Statistique des troubles Mentaux. Ouvrage de référence publié par l’Association américaine de psychiatrie décrivant et classifiant les troubles mentaux.
« Effet d’ancrage » : ou « biais d’ancrage »,  l’esprit humain a tendance à cheviller son jugement à la première information dont il a pu disposer (l’ancre) lorsqu’il prend une décision dans un contexte d’incertitude. Très puissant quand une donnée chiffrée est donnée (d’où l’importance des « échelles » en psychothérapie).
« Effet de récence » : appelé aussi biais de récence, il désigne un biais cognitif qui correspond à la facilité à se rappeler les derniers éléments d’une liste de stimuli que l’on doit mémoriser. (NB : Toujours mettre en dernier la suggestion la plus importante !)
« Randomisé » : On parle d’étude randomisée quand la répartition des patientes entre les différents groupes (par exemple choix entre placebo ou produit testé) est faite par tirage au sort.
« Reiki » : méthode de soins non conventionnelle d’origine japonaise, fondée sur des soins dits « énergétiques »  par imposition des mains et considérée comme une pseudo-médecine.
« Sidération » : Anéantissement soudain des fonctions vitales, avec état de mort apparente, sous l’effet d’un violent choc émotionnel.
« Suggestion post-hypnotique » : pour Milton H. Erickson*, « l’acte post-hypnotique est un acte effectué par un sujet hypnotique après un réveil de la transe, en réponse à des suggestions données durant l’état de transe, cet acte étant effectué sans que le sujet manifeste qu’il perçoit consciemment la cause ni le motif sous-jacent à l’acte » (Collected papers*). (On considère généralement que l’exécution de la suggestion post-hypnotique s’accompagne d’une réactivation de la transe).
« Transe sèche » ou « Hypnose sèche » :  hypnose débarrassée de toute suggestion, hormis celles nécessaires pour entrer en transe, sans rien en attendre de particulier.

 CITATIONS :

« Les fumeurs se sont amputés de certaines perceptions pour conserver leur tabagismePour pouvoir encenser une substance qui détruit son corps, le fumeur doit se couper de son corps, être sourd et aveugle à sa souffrance. Il crée une dissociation dans son unité psychocorporelleC’est l’objectif des exercices d’hypnose que de produire une réassociationL’interrogatoire du fumeur, même s’il peut être bref, est déterminant pour le soin. La séance d’hypnose va prendre appui sur les croyances du fumeur et sur le mouvement qui lui a permis de consulterAvez-vous remarqué comme votre relation au tabac ressemble à la situation d’une femme qui se serait attachée à une personne qui lui fait du mal ? Elle est aimée mais également malmenée, humiliée et parfois battue ! Que lui diriez-vous si elle vous demandait conseil ?

Jean-Marc Benhaiem.

 « Je pourrais te montrer
Pour y aller c’est très facile
Ferme les yeux et laisse s’entremêler tes cils
Déjà nous y voilà
Bienvenue sur la baie. »
« La baie » : chanson de Clara Luciani, paroles de Joseph Patrick Mount
« Le corps n’est pas seulement un vaisseau dans lequel nous vivons, mais surtout un moyen par lequel nous faisons l’expérience du monde. Notre passé, nos émotions, nos expériences sont stockés dans notre corps. Notre corps est notre mémoire. »

Anne-Cécile Surga. Sculptrice

 « Ceux qui peuvent vous faire croire à des absurditéspeuvent vous faire commettre des atrocités ».

Voltaire

 « Le doute c’est poser des questions, le soupçon c’est chercher des coupables ».

 Jean-Bernard Schmidt.

 « La manipulation consiste à « entrer par effraction » dans l’esprit de quelqu’un pour y déposer une opinion ou provoquer un comportement sans que ce quelqu’un sache qu’il y a eu effraction.

Philippe Breton.

 « Les biais cognitifs sont des mécanismes de pensée systématiques et inconscients qui viennent parasiter notre logique. »

Romina Rinaldi

 « Une forte empathie affective sans empathie cognitive ouvre la voie à toutes les manipulations « 
Il ne faut pas sous-estimer les compétences empathiques des populistes. Ils sont en général dotés d’une solide empathie affective qui leur permet de comprendre les états émotionnels de leurs interlocuteurs, et aussi d’une solide empathie cognitive qui leur permet de comprendre leurs attentes et leurs inquiétudes. Mais il leur manque de se faire rencontrer ces deux compétences à travers la capacité de se mettre émotionnellement à la place d’autrui. »

Serge Tisseron

 « L’esprit critique est la capacité à faire confiance à bon escient, suite à l’évaluation de la qualité des informations, opinions, connaissances à notre disposition (y compris les nôtres).

Gerald Bronner.

 « La liberté est l’état de la personne qui agit comme elle veut et non comme le veut quelqu’un d’autreQuand une personne est déclarée libre de faire ou de ne pas faire quelque chose et qu’elle le fait, elle va se reconnaître dans cet acte et en assumer la signification. »

R-V Joule et J-L Beauvois.

 « L’interaction physique avec notre environnement influence même la pensée abstraite à un point que nous ne pouvons pas toujours imaginer. »

Icy Zhang

« Entrer dans l’hypnose c’est entrer dans la souplesse
L’hypnose ouvre vers une position d’équilibre entre contrôle et non-contrôle
L’hypnose propose une voie pour accéder à la liberté de dire non
Pour sortir d’une souffrance, d’une obsession, d’une douleur, de toute forme de captation, il faut faire preuve d’imagination et passer à l’action. L’hypnose permet cet exercice par la visualisation anticipée d’un changement souhaité
Nous sommes tous inégaux face à la douleur
« Il y a obligatoirement une composante émotionnelle à toute douleur.

Grégory Tosti

« Trois types de personnes peuplent le monde : ceux qui agressent, ceux qui sont indifférents et ceux qui consolent…
La consolation doit être une proposition humble, prudente et précautionneuse
C’est l’élan reçu grâce à autrui qui nous permet de faire ces efforts d’autoconsolation. »

Christophe André

« Nous surestimons en permanence notre capacité à comprendre le fonctionnement du monde, l’important est d’en avoir conscience et de ne pas nous arrêter au pic de confiance chaque fois que nous découvrons une nouvelle discipline. »

Albert Moukheiber

 « Prescrire une tache indique aussi que le praticien a toute confiance dans les capacités du sujet à agir. Il est dès lors de toute importance que la tâche prescrite soit minimale, adaptée et réaliste, permettant de redonner un sentiment de pouvoir au patient ».

Gérard Fitoussi

« L’intuition… reflète la capacité de notre cerveau à détecter des informations de manière non consciente sur notre environnement, et à en tenir compte au moment de la prise de décision. Pour être utile elle doit correspondre à notre domaine d’expertise
Si des gens ont plus d’intuition que d’autres, c’est peut-être que leur cerveau a une plus grande sensibilité à détecter les émotions d’autrui et les informations minimes issues de son environnement. »

Philippe Damier.

 « Si Milton Erickson a développé les tâches thérapeutiques au sein de son travail, c’est avant tout pour autoriser le sujet à faire confiance à ses ressources afin de trouver sa placeElles ont ainsi pour fonction de faire sortir le sujet de sa solitude, de bloquer les tentatives de solution qui aggravent la dissociation, et d’ouvrir sur un monde qui fasse sensElles ont toutes pour fonction de modifier les systèmes de perception-réaction du sujet et d’activer sa créativité. »

Julien Betbèze

« Et pourquoi ne pas évaluer son efficacité sur le sentiment de bien-être du thérapeute ?Toute prescription de tâche ne peut agir que si elle agit comme induction, même si c’est celle d’une micro-transeUne tâche correctement proposée va permettre que l’image du thérapeute devienne, au moins pour un certain temps, un personnage du théâtre intérieur du patient…Patient et thérapeute doivent « halluciner », le patient effectuant cette tâche…Le désir de retrouver l’instant magique de la bascule vers le changement éprouvé durant la rencontre thérapeutique est la plus forte motivation pour effectuer une tâche. »

Alain Vallée

« La prescription de tâche a pour but de rendre conscient un acte qui se déroule involontairement, automatiquement, inconsciemment, ce qui est à l’opposé de l’hypnose formelle qui consiste à apprendre à faire involontairement ce que consciemment on n’arrive pas à faire. »

Daniel Quin*

Si vous n’arrivez pas à saisir le silence de votre client, vous n’arriverez pas non plus à saisir ses mots et ses maux…Vivre c’est savoir faire le deuil de l’instant passé et laisser venir le futur. »

Gustave Brosseau

« La tâche est la conclusion naturelle des découvertes de l’entretien. Elle n’est pas superposable à une autre situationEn thérapie, patient et thérapeute ne sont pas en face à face mais en alliance vis-à-vis du symptôme et du problème. »

Wilfrid Martineau.

 

La chronique du Dr Bruno Blaisse, Responsable média de l’ IMHE Biarritz Pays Basque